ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 22 Juillet 2019

SANTE - Publié le 04/03/2019 à 12:03


Attention aux graines de pavot, qui peuvent contenir trop de morphine, prévient la DGCCRF


Relaxnews

La direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) et la direction générale de la santé recommandent d'éviter de manger trop de pain aux graines de pavot, qui peuvent contenir des teneurs élevées en morphine et codéine, vendredi dans un communiqué commun.

Les autorités sanitaires ont été informées par le Centre Antipoison de Paris que des personnes ayant consommé des pains aux graines de pavot présentaient "des taux anormalement élevés d'alcaloïdes (morphine et codéine) dans leurs urines".

L'analyse des graines des produits consommés a confirmé la teneur élevée en alcaloïdes, et les autorités enquêtent "pour identifier l'origine de cette contamination et déterminer si des produits actuellement commercialisés sont concernés".

En attendant les résultats, la DGGCRF recommande d'éviter les graines de pavot en "quantités significatives", notamment avant de conduire (ou toute autre activité requérant de la concentration) ou chez les populations à risque (femmes enceintes ou allaitantes, enfants, personnes ayant un risque de rétention urinaire et personnes à risque respiratoire).

La consommation d'aliments contenant de telles teneurs en alcaloïdes peut entraîner des symptômes de type "somnolence, confusion, fatigue, rougeur du visage, démangeaisons, bouche sèche, nausées, vomissements, constipation, rétention d'urine", détaille le communiqué.

La codéine et la morphine, issue du pavot, sont utilisées dans des médicaments dits opioïdes, notamment pour leurs propriétés analgésiques.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Un usage abusif des réseaux sociaux et de la télévision pourrait favoriser la dépression chez les ados
Journée mondiale de la malbouffe : comment déjouer le piège d'une consommation excessive ?
Trop de sucres dans la nourriture pour bébé, prévient l'OMS
Être stigmatisé dès le plus jeune âge à cause de son poids laisse des séquelles
La couverture vaccinale dans le monde stagne dangereusement selon l'ONU
AVC : une prise en charge plus rapide pourrait améliorer la condition d'un millier de patients chaque année
VIH : un manque d'empathie de la part du corps médical peut pousser le patient à arrêter son traitement
Don du sang: la période d'abstinence imposée aux homosexuels réduite d'un an à 4 mois
Davantage de légumineuses, mais aussi de viande consommées dans le monde d'ici 10 ans
Arrêter l'alcool permettrait d'améliorer le bien-être mental des femmes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.052 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.