ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 21 Mai 2019

PLANETE - Publié le 06/03/2019 à 11:35


Pérou: des bases militaires en Amazonie pour combattre les mines illégales


AFP

Les autorités du Pérou ont inauguré mardi la première de quatre bases militaires qu'elles prévoient d'installer au coeur de l'Amazonie pour combattre les mines d'or illégales, principale cause de déforestation.

Cette première base a été installée dans un ancien camp minier dans la réserve naturelle de Tambopata, dans la région de Madre de Dios (sud-est). Selon les autorités, ce camp a été investi par l'armée et la police à bord de quatre hélicoptères le 19 février. Ses 350 habitants, qui avaient fondé un véritable village avec ses commerces, ses tripots et ses maisons closes, ont alors abandonné les lieux, laissant derrière eux une vaste étendue de sable polluée par le mercure au milieu de la forêt.

"Nous sommes venus pour rester tout le temps qui sera nécessaire", a affirmé le ministre péruvien de la Défense, José Huerta, en inaugurant la base. Celle-ci comptera 100 militaires, 50 policiers et un procureur chargés de lutter contre les mines sauvages avec l'appui de drones, d'un avion de l'armée et d'un satellite.

Le gouvernement péruvien souhaite "éradiquer les mines illégales" pour "rendre cette zone au Pérou et au monde totalement reboisée", a ajouté M. Huerta.

Selon les autorités péruviennes, les mines illégales ont déboisé plus de 9.000 hectares de forêt amazonienne en 2018. Ce fléau engendre d'autres maux comme le trafic de mercure, la prostitution et les règlements de comptes mafieux.

Les militaires péruviens concentreront leurs efforts sur la zone de la Pampa, la plus affectée de la région Madre de Dios par le phénomène. Selon les autorités, on y recense 6.000 mineurs illégaux, dont l'activité a fait naître des villages "sauvages" où vivent quelque 25.000 personnes.

Outre l'activité minière clandestine, l'agriculture, l'élevage, l'abattage illégal d'arbres et le narcotrafic contribuent aussi à la destruction de la forêt. Selon le ministère de l'Environnement, l'Amazonie péruvienne a perdu 1,97 million d'hectares de surface entre 2001 et 2016.

Selon une liste de l'ONU, le Pérou est l'un des 17 pays "mégadivers" qui abritent conjointement plus de 70% de la biodiversité mondiale. C'est aussi le deuxième pays en surface de forêt amazonienne après le Brésil.

Le pape François s'est rendu en 2018 dans cette région et a appelé à protéger tout autant la forêt, précieuse pour absorber les gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique, que les peuples indigènes qui y habitent.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le déclin des abeilles menace la sécurité alimentaire mondiale, selon la FAO
La neutralité carbone en France est possible, disent de grandes entreprises
Une montée des océans de 2 mètres plausible d'ici 2100
L'agroforesterie étend ses racines en France et dans le monde
Aux Philippines, ces villages qui s'enfoncent inexorablement dans le sol
Mayotte: naissance d'un nouveau volcan sous-marin à l'origine des séismes
La survie miraculeuse du pirarucu, poisson géant d'Amazonie
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Deux tiers des plus longs cours d'eau du monde entravés par des structures humaines
Canada: trois espèces de baleines en péril
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le déclin des abeilles menace la sécurité alimentaire mondiale, selon la FAO
Au Chelsea Flower Show, des jardins du futur face au changement climatique
La neutralité carbone en France est possible, disent de grandes entreprises
Une montée des océans de 2 mètres plausible d'ici 2100
Comment les mères bonobos aident leurs fils à se reproduire
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.051 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.