ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 19 Mai 2019

SANTE - Publié le 07/03/2019 à 14:48


Accoucher à domicile augmenterait le risque de décès du bébé


AFP

Des chercheurs israéliens ont montré dans une nouvelle étude que choisir d'accoucher chez soi pouvait être plus risqué pour la santé du nourrisson qu'en optant pour une naissance à la maternité ou l'hôpital.

Cette étude, menée par des chercheurs de l'université Ben-Gurion et de l'université du Negev, a comparé l'expérience de 3.580 femmes qui avaient donné naissance à leur enfant en dehors du milieu hospitalier en Israël à environ 240.000 autres ayant accouché dans le Centre médical de Soroka (Université de Negev) entre 1991 et 2014.

Leurs résultats, présentés en février à Las Vegas lors du congrès annuel de la Society for Maternal-Fetal Medicine, ont montré qu'après avoir pris en compte des facteurs tels que la santé de la mère, son origine ethnique, son âge, sa consommation de tabac et d'autres habitudes de santé, le risque de donner naissance à un enfant mort-né était 2,6 fois plus élevé chez les femmes qui accouchaient en dehors du milieu hospitalier.

"Approximativement 15 sur 1.000 bébés nés en dehors du milieu hospitalier risquent la mort, en comparaison avec seulement 5 bébés sur 1.000 nés à l'hôpital", a commenté le professeur Eyal Sheiner.

"Cette étude correspond aux résultats de recherches plus vastes menés aux Etats-Unis et confirme notre hypothèse que la naissance en dehors du milieu hospitalier est bien plus dangereuse", a précisé le professeur Sheiner. "On ne peut pas remettre en question le fait que l'hôpital offre l'environnement le plus sûr pour accoucher, à la fois pour les mères et leurs bébés."

"Il y a de nombreuses années, la différence entre le domicile et l'hôpital pour accoucher était moins importante car nos ancêtres avaient des notions limitées de médecine, mais aujourd'hui la différence est significative", précise-t-il. "Le suivi en temps réel de la mère, de la progression du bébé et de leurs constantes vitales ainsi que l'accès immédiat aux traitements d'urgence et au bloc opératoire permettent à l'équipe médicale de bien mieux agir face à une naissance difficile", ajoute le professeur Eyal Sheiner.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les familles au niveau socio-économique élevé seraient davantage exposées aux substances chimiques
La capacité à détecter l'odeur de café pourrait aider à lutter contre l'addiction au tabac ou au cannabis
Orthorexie : une étude canadienne évalue les comportements à risque
Boire deux tasses de café par jour permettrait de vivre plus longtemps
La paternité tardive comporte des risques pour la mère et l'enfant à naître
Un sommeil de bonne qualité et un moral d'acier préservent la mémoire à court terme
Une étude chinoise établit un lien entre le diabète de type 2 et des risques élevés de cancers
Les élèves victimes de harcèlement scolaire seraient de plus gros consommateurs d'analgésiques
Des scientifiques développent un algorithme pour détecter l'anxiété chez les jeunes enfants
Un outil pour détecter la présence de bactéries en quelques minutes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Mayotte: naissance d'un nouveau volcan sous-marin à l'origine des séismes
Voir le trou noir fut comme reconstituer une chanson jouée sur un piano cassé, dit Katie Bouman
SpaceX reporte encore son premier lancement de satellites internet
Embrasse ta vache, le défi qui ne fait pas rire l'Autriche
La Chine à la recherche du manteau lunaire
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.043 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.