ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 25 Mars 2019

SANTE - Publié le 14/03/2019 à 21:12


Ces orgasmes du cerveau qui séduisent internautes et musiciens


AFP

Des bruits anodins comme des chuchotements ou le tapotement d'ongles vous plaisent, peut-être plus que de raison ? Ne vous inquiétez pas, c'est normal : vous êtes juste sensible à l'ASMR, méthode de relaxation sensorielle qui s'est répandue sur l'internet.  

Au-delà de la simple expérience scientifique, les contenus ASMR (Autonomous Sensory Meridian Response), censés provoquer un état de relaxation, via des stimulations auditives ou visuelles, sont devenus un phénomène culturel.

« Ça vous donne la chair de poule », explique à l'AFP Bianca Hammonds, qui travaille sur la chaîne ASMR du média culturel américain Fuse.

« On sent tout son corps vibrer. C'est un moment zen ».

Sur YouTube, il y en a pour tous les goûts : ballons de baudruche gonflés, pluie tombant sur un parapluie, emballage plastique délicatement retiré... les vidéos se multiplient et les millions de vues s'accumulent.  

Le succès est tel qu'il est même arrivé sur le petit écran dans les foyers américains, lors de l'événement le plus regardé du pays : le Super Bowl.

Une des publicités qui a rythmé la transmission a mis à l'honneur l'ASMR, l'actrice Zoe Kravitz chuchotant et tapotant sur une bouteille de bière avec ses doigts, avant de faire écouter au téléspectateur le pétillement des bulles.

Mais c'est au sein de la scène rap que l'ASMR a largement gagné en popularité, les artistes n'hésitant pas à l'intégrer dans leurs morceaux.

« J'adore l'ASMR », chuchote ainsi la rappeuse Cardi B dans une vidéo réalisée avec le magazine de mode W.

« Mon mari pense que c'est très bizarre que je regarde des vidéos d'ASMR tous les soirs avant de me coucher », poursuit la reine du hip-hop en caressant et tapotant le micro avec ses gigantesques faux ongles.  

21 Savage - un des plus grands noms actuels du rap américain - a lui décidé d'appeler un morceau asmr et s'est mis à chuchoter sur certains de ses morceaux.

Rap chuchoté

« Dans le hip-hop et le rap il y a souvent une inclusion du spoken word », manière poétique de déclamer un texte, explique Craig Richard, chercheur spécialisé dans l'ASMR à l'Université Shenandoah de Virginie.  

« Cela permet aux rappeurs de chuchoter tout en restant dans leur genre musical », ajoute-t-il.

Et évoluer avec cette mode leur permet de rester dans le coup : « Ils parlent à leurs fans les plus jeunes ».

Un avis confirmé par Bianca Hammonds, qui reçoit de nombreuses stars du rap sur sa chaîne YouTube : « Ils respectent cette sous-culture qu'ils voient comme un moyen de s'épanouir ».

Pour elle, la popularité de ces expériences sensorielles s'explique par leurs vertus méditatives.  

« Nous sommes dans un monde de distraction constante [...]. Prendre le temps d'écouter quelque chose qui vous détend, en se concentrant sur les sons, je pense que c'est pour ça que c'est aussi apprécié ».  

Apprécié dans le rap, mais pas que : le DJ électro canadien deadmau5 en a utilisé des éléments dans son morceau Terrors In My Head.

Sexuel ?

Particulièrement à la mode chez les jeunes - les vidéos d'ASMR étaient parmi les contenus les plus partagés sur le réseau social Instagram en 2018 - ce phénomène a commencé à se développer au début des années 2010.

« J'ai toujours su que j'aimais qu'on me chuchote à l'oreille. Je savais juste pas comment ça s'appelait », se remémore Cedrick Williams, un créateur de vidéos ASMR originaire de l'Alabama.

« Quand j'ai commencé à faire ça, personne ne savait vraiment trop ce que c'était », explique l'homme de 27 ans, qui dit gagner une centaine de dollars par mois grâce à sa chaîne YouTube, lancée en 2017.

« Maintenant ça explose, tout le monde en fait », poursuit-il. Lui dit écouter de l'ASMR pour calmer ses crises d'anxiété et d'insomnie.  

Les bienfaits sont sensoriels, possiblement sensuels, et parfois mêmes considérés comme sexuels. La Chine a commencé à censurer les vidéos de ce genre, expliquant que certains internautes les utilisaient pour diffuser des contenus pornographiques.

Mais selon les experts, l'ASMR est plus similaire aux massages et au yoga qu'au porno : une pratique qui peut être considérée comme suggestive, mais qui n'est pas intrinsèquement sexuelle.  

Seuls 5 % des participants à une étude britannique de 2015 avaient dit y avoir recours pour ressentir une excitation sexuelle. Et selon une étude de 2018 de l'Université de Sheffield, l'ASMR permet même, à l'inverse du sexe, de réduire le rythme cardiaque.  

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Un régime alimentaire pauvre en calories aide à réguler le système immunitaire
La pratique d'un sport en équipe associée à une réduction des risques de dépression chez les garçons de 9-11 ans
Journée nationale du sommeil : comment trouver son rythme idéal ?
Poissons panés: trop d'additifs, d'arômes et de sucres ajoutés, dénonce la CLCV
Ebola en RDC: un cas confirmé à Bunia, une des grandes villes de l'Est
Les lingettes contenant un conservateur toxique ne doivent pas être utilisées sur les fesses des bébés
Papillomavirus: appel pour la vaccination des filles mais aussi des garçons
Possible d'éradiquer la tuberculose en 25 ans, avec de l'argent
Boire du thé très chaud augmente les risques de cancer de l'œsophage
La grippe à l'origine de 7.200 décès, l'épidémie bientôt terminée
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La Nasa diffuse des photos du grand météore que personne n'avait vu
Canada: un T-Rex découvert en 1991 est le plus grand au monde
Pourquoi nos messages aux extraterrestres restent sans réponses ?
Les requins, une famille plus menacée que prévu
Un régime alimentaire pauvre en calories aide à réguler le système immunitaire
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Dans la violente Ciudad Juarez, réhydrater des cadavres pour les identifier
Une technique de poterie millénaire remise au goût du jour contre le gaspillage de l'eau
En Saône-et-Loire, une usine change les déchets en biogaz
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
L'UE sans plastiques à usage unique en 2021
Voix éraillée, robe balafrée: en France, un centre de soins pour cloches blessées
Indonésie: l'incroyable odyssée d'un enfant handicapé pour aller à l'école
En Chine, le marsouin du Yangtsé en survie précaire hors du fleuve
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.039 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.