ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 24 Juillet 2019

PLANETE - Publié le 19/03/2019 à 15:10


Thaïlande: condamnation d'un homme d'affaires pour chasse à la panthère


AFP

Un important homme d'affaires thaïlandais accusé d'avoir tué une panthère a été condamné à seize mois de prison mardi, mais a été libéré sous caution, au terme d'une affaire devenue emblématique de l'impunité des puissants dans le royaume.

Premchai Karnasuta est le patron d'un des plus grands groupes de BTP de Thaïlande, Italian-Thai. Il avait été brièvement arrêté en février 2018 pour avoir tué des animaux protégés, dont une panthère noire, dans un parc national de l'ouest du pays, dans la région de Kanchanaburi.

Il avait été mis en examen début 2018, mais l'affaire piétinait depuis, suscitant des accusations de protection, dans un pays où les régimes d'exception pour les élites sont monnaie courante.

Il a été condamné pour simple "soutien au braconnage" et "port d'armes", selon la décision du tribunal de Kanchanaburi, qu'a pu consulter l'AFP.

Le fait qu'il ait écopé d'une peine ferme est déjà en soi un symbole fort et "une mise à l'index" public pour l'homme d'affaires, a salué Steve Galster, de l'ONG de défense de l'environnement Freeland Foundation, qui suit l'affaire.

Mais l'homme d'affaires s'est cependant vu accorder une libération sous caution dès mardi et l'affaire pourrait encore traîner des années et tomber dans l'oubli. Steve Galster a confié espérer que la justice "confirme cette condamnation" en appel.

A moins d'un semaine d'élections législatives, les premières depuis le coup d'Etat de 2014, cette affaire suscite un fort intérêt, l'affaire ayant choqué en Thaïlande et ayant été utilisée par les opposants à la junte pour critiquer le climat d'impunité des puissants.

Le ranger du parc national ayant arrêté l'homme d'affaires, Vichaen Chinnawing, érigé en héros national, avait fait le déplacement au tribunal. "J'ai fait de mon mieux dans cette affaire", a-t-il expliqué devant la presse venue en nombre, assurant que "l'âme de la panthère devrait être satisfaite" de la décision de justice.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
L'Autorité de la Grande Barrière de corail veut des mesures contre le changement climatique
Une solution contre la fonte de l'Antarctique ouest? Des canons à neige
Les Vikings ont rasé les forêts, l'Islande reboise à tout-va
En réduisant dès maintenant sa pollution à l'ozone, la Chine pourrait sauver 330.000 vies d'ici 2050
Naissance en Normandie de bébés crocodiles d'une espèce menacée
Viande de chien: pro et anti manifestent en Corée du Sud
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une sonde indienne en route vers la Lune
L'escargot, une calamité devenue poule aux oeufs d'or en Thaïlande
Canicule: cinq gestes à faire pour éviter le coup de chaud
Allumer son smartphone en pleine nuit pour vérifier l'heure nuit-il au sommeil ?
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.084 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.