ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 25 Avril 2019

PLANETE - Publié le 22/03/2019 à 13:16


Climat: les géants de l'énergie ont dépensé 1 milliard de dollars en lobbying depuis la COP21


AFP

Les cinq principaux groupes pétroliers et gaziers coté en Bourse ont, depuis la COP21 fin 2015, dépensé un milliard de dollars en lobbying et relations publiques "contraires" aux conclusions de l'accord de Paris sur le climat, indique vendredi le rapport d'une ONG britannique.

ExxonMobil, Shell, Chevron, BP et Total, malgré leur soutien affiché à la maîtrise du réchauffement climatique, ont notamment dépensé quelque 200 millions par an en lobbying pur pour "étendre leurs opérations en matière d'énergies fossiles", selon InfluenceMap, chargée de suivre l'action d'influence des entreprises.

"Le secteur des énergies fossiles a renforcé un programme assez stratégique visant à influencer l'agenda climatique," selon le directeur d'InfluenceMap, Dylan Tanner, qui évoque "un continuum d'actions", qu'il s'agisse d'attaquer voire contrôler les réglementations ou d'orienter les médias.

InfluenceMap a étudié les comptes, registres de lobbying et éléments de communications produits par ces groupes depuis 2015, relevant un vaste écart entre leurs engagements climat et leurs actes. Sont évoqués les contacts directs avec les législateurs et les élus, les millions dépensés dans "le marketing climat" et le rôle des associations professionnelles dans les négociations.

Sur plus de 110 milliards de dollars d'investissement de capitaux prévu pour 2019, seuls 3,6 mds concernent d'ailleurs des projets bas-carbone, souligne le rapport.

Cette publication intervient au lendemain d'une audition au Parlement européen du géant américain Exxonmobil, accusé d'avoir trompé le public pendant des décennies quant au danger du réchauffement climatique. Des eurodéputés ont demandé à ce qu'il soit privé de ses six badges d'accès au Parlement en tant que lobbyiste, Exxon n'ayant envoyé personne à l'audition.

Selon InfluenceMap, ce groupe a à lui seul dépensé chaque année 56 millions en "marketing climat" et 41 millions en lobbying. A l'exception du français Total, les quatre compagnies étudiées ont passé l'essentiel de ce budget aux Etats-Unis.

Interrogés par l'AFP, Chevron et Shell ont rejeté ces conclusions.

"Nous ne sommes pas d'accord avec cette affirmation selon laquelle Chevron serait engagé dans +du marketing et du lobbying climat largement contraires+ à l'accord de Paris", a réagi un porte-parole. "Nous agissons face aux risques potentiels que représente le changement climatique pour notre activité et investissons dans des technologies et opportunités bas-carbone pouvant réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES)", a-t-il ajouté.

Même tonalité chez Shell qui selon le rapport dépenserait 49 millions de dollars par an en lobbying climatique. "Nous sommes très clairs quant à notre soutien à l'accord de Paris et nos démarches pour répondre aux besoins sociétaux en faveur d'une énergie plus propre", a assuré une porte-parole.

BP, ExxonMobil et Total n'ont pas répondu aux sollicitations de l'AFP.

Les 5 groupes ont engrangé 55 milliards de dollars de bénéfices en 2018, année record d'émissions de GES. Cette même année, les experts climats de l'ONU ont appelé à une réduction drastique du recours aux énergies fossiles, si le monde veut garder une petite chance de rester sous le seuil critique de +1,5°C de réchauffement.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Des résidus radioactifs dans les glaciers
Fourrure: la Norvège va interdire les élevages d'ici 2025
Dans l'est du Tchad, une eau rare livrée par des colporteurs
Ecologique et esthétique, la renaissance de la pierre sèche
Tri des déchets: le gouvernement pointe du doigt des fast-foods en retard
Thaïlande: replanter la mangrove contre l'érosion et pour sauver un temple
L'Italie propose d'interdire l'abattage des loups
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.032 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.