ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 25 Avril 2019

RECHERCHE - Publié le 25/03/2019 à 14:28


Une nouvelle étude montre les bienfaits de l'allaitement sur la santé cardiaque des mères


AFP

Des recherches australiennes ont montré que l'allaitement au sein pouvait aider à protéger les femmes de développer et de mourir de maladies cardiovasculaires.

Cette nouvelle étude, menée par des chercheurs de l'Université de Sydney, a pris en compte des données émanant de 100.864 mères âgées de 45 ans et plus. Ces données comprenaient des informations sur leur séjour à la maternité ou en hôpital et sur les décès.

Tous les sujets suivis n'étaient pas atteints de maladies cardiovasculaires en début d'étude. 

Les résultats, parus dans le Journal of the American Heart Association, ont montré que les femmes qui allaitaient enregistraient un risque abaissé de 14% de mourir de maladies cardiovasculaires par rapport aux mères qui n'avaient pas donné le sein.

Les femmes qui avaient allaité en moyenne pendant 12 mois par enfant bénéficiaient d'un abaissement de 15% du risque de développer et de 30 à 40% de mourir d'une maladie cardiovasculaire par rapport aux mères non allaitantes.

Les résultats restaient avérés même après prise en compte de facteurs socio-économiques et de style de vie ayant pu altérer les conclusions.

L'auteur principal, le Dr. Binh Nguyen a décrit ses résultats comme importants, surtout que les maladies cardiaques représentent la cause la plus importante de décès des femmes à travers le monde.

"Notre étude montre que parmi les femmes ayant porté un enfant, l'allaitement pourrait offrir des bienfaits sur la santé cardiaque sur le long terme en plus des bienfaits connus sur les nourrissons et les mères", a précisé le Dr. Nguyen.

"Nous savons que les facteurs liés au mode de vie peuvent considérablement réduire les risques de maladies cardiaques et nous sommes allés encore plus loin en nous intéressant aux comportements quotidiens spécifiques aux femmes."

Les scientifiques ont par ailleurs ajouté que cette nouvelle étude venait étayer les résultats de recherches précédentes menées par la même équipe en 2017, qui avaient montré l'effet protecteur de l'allaitement sur les risques de maladies cardiovasculaires comme l'hypertension.

L'autre auteur de l'étude, la professeure-assistante Melody Ding a ajouté que de plus amples recherches étaient désormais nécessaires pour comprendre pourquoi l'allaitement semblait avoir un effet protecteur sur le coeur.

"A ce stade nous ne pouvons pas identifier pourquoi mais l'une des théories possibles est que les calories que les femmes dépensent en allaitant, environ 500 chaque jour, sont associées aux changements positifs de leur métabolisme qui aident les femmes allaitantes à abaisser leur risque de maladie cardiaque", a souligné Melody Ding.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quand des cerveaux de porcs continuent de fonctionner après leur mort
Vieillissement: stimuler les ondes du cerveau pour préserver un type de mémoire
Des chercheurs créent des molécules à fort potentiel pour traiter le virus Zika
Réduire l'obésité et la consommation d'alcool pour prévenir 30.000 cas de cancer du sein en 10 ans
Les acides gras oméga 3 pourraient diminuer les symptômes des enfants asthmatiques
Une écossaise insensible à la douleur grâce à une rare mutation génétique
Même en faible quantité, la viande rouge serait néfaste pour la santé
Et si le cerveau humain continuait à fabriquer de nouvelles cellules malgré la vieillesse?
La consommation de légumes colorés permettrait de réduire le risque de cataracte
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.037 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.