ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 17 Août 2019

RECHERCHE - Publié le 26/03/2019 à 17:57


Perdre du poids, une solution pour réduire les migraines des personnes obèses


AFP

De nouvelles recherches ont montré que les individus obèses et migraineux pourraient réduire la fréquence et l'intensité de leurs maux de tête en perdant du poids.

Cette méta-analyse, menée par des chercheurs de l'Université italienne de Padoue avec une équipe de chercheurs américains, a pris en compte 473 patients ayant pris part à 10 études différentes afin de rechercher les effets de la perte de poids (soit par chirurgie ou intervention comportementale) sur la fréquence et la gravité des migraines.

Les études comprenaient à la fois des sujets adultes et mineurs. Elles comportaient des données sur la durée des maux de tête et les handicaps qu'elles généraient, mais aussi des données sur l'IMC (indice de masse corporelle) et les changements d'IMC des participants.

Les résultats, présentés le 23 mars lors du Congrès annuel de l'"Endocrine Society" américaine à La Nouvelle-Orléans, ont montré que la perte de poids des adultes et des enfants était liée à une réduction significative de la fréquence des maux de tête, de leur durée, de l'intensité de la douleur et de l'incapacité qu'ils engendraient.

Les chercheurs ont aussi trouvé que ni l'IMC en début d'étude ni le nombre de kilos perdus semblaient avoir d'effets sur les améliorations observées. Les améliorations des migraines étaient par ailleurs similaires que les sujets aient subi une intervention chirurgicale ou qu'ils aient subi une intervention comportementale.

"Si vous souffrez de migraines et que vous êtes obèses, perdre du poids améliorera votre qualité de vie sociale et familiale ainsi que votre productivité au travail et à l'école. Votre qualité de vie globale sera grandement améliorée", a commenté le directeur de l'étude, le docteur Claudio Pagano.

"Lorsque les migraineux perdent du poids, le nombre de jours de migraines par mois décroît, tout comme la gravité de la douleur ainsi que la durée des maux."

"Perdre des kilos réduit l'impact de maladies associées à l'obésité, notamment le diabète, l'hypertension, les maladies coronariennes, les AVC et les maladies respiratoires", a précisé le docteur Pagano. "L'obésité et les migraines sont fréquentes dans les pays industrialisés. Améliorer la qualité de vie et réduire l'infirmité de ces patients aura un fort impact sur ces populations et réduira les coûts directs et indirects liés aux soins de santé."

La raison pour laquelle l'obésité et la perte de poids pourraient être liées aux maux de tête reste obscure, selon les chercheurs, cependant ils pensent que les changements de l'inflammation chronique ou les facteurs de risques comportementaux ou psychologiques pourraient figurer parmi les facteurs déclencheurs.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Cancer du poumon : des chercheurs ont identifié deux voies distinctes de propagation
Deux traitements prometteurs contre le virus Ebola
Prescrire trop d'antibiotiques aux enfants pourrait leur faire plus de mal que de bien
Des scientifiques produisent une vodka de Tchernobyl non radioactive
Les lunettes de soleil à verres jaunes ne protégeraient pas les conducteurs nocturnes
Chez les filles, la puberté précoce favoriserait l'apparition des migraines
Offrir une large variété d'aliments type snacking aux enfants les incite à manger davantage
Prendre un bain chaud environ 90 minutes avant le coucher aiderait à mieux dormir
Une simple mèche de cheveux pour déceler la dépression chez les adolescents
Allumer son smartphone en pleine nuit pour vérifier l'heure nuit-il au sommeil ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'homme de Neandertal avait développé l'oreille du surfeur pour pêcher
Le squelette d'une mérovingienne mis au jour à Cahors
Il neige du plastique dans les Alpes et l’Arctique
La NASA se prépare pour Mars dans un champ de lave en Islande
Virgin Galactic dévoile son nouveau centre de contrôle et annonce ses derniers tests
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.053 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.