ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 17 Août 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 26/03/2019 à 18:04


Pas assez de combinaisons taille M: la NASA annule une sortie spatiale


AFP

La NASA a annulé lundi la sortie dans l'espace de deux femmes astronautes qui devait avoir lieu vendredi, car il n'y a pas assez de combinaisons spatiales de la bonne taille à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

À la place, Christina Koch effectuera la sortie avec l'Américain Nick Hague.

Elle devait à l'origine être accompagnée de sa compatriote Anne McClain, ce qui aurait été la première fois de l'histoire que deux femmes effectuaient une telle sortie.

Jusqu'à présent, seuls des hommes ou un homme et une femme ont effectué des sorties depuis le début de l'assemblage de la station en 1998, soit 214 sorties à ce jour.

Anne McClain a effectué une sortie la semaine dernière - avec Nick Hague - et elle s'est aperçue que la taille « medium » de la partie supérieure dure du torse de la combinaison lui allait mieux, selon un communiqué de la NASA.

« Comme un seul torse de taille moyenne peut être préparé d'ici vendredi 29 mars, Koch le portera », a indiqué l'agence spatiale.

Les combinaisons spatiales à bord de l'ISS sont en fait un assemblage de parties qui sont combinées pour s'adapter aux corps des astronautes, a expliqué à l'AFP une porte-parole au centre spatial Johnson, à Houston, où sont basés les astronautes américains.

Selon elle, deux parties supérieures de combinaisons pour chacune des trois tailles disponibles se trouvent à bord de l'ISS : moyen, grand et très grand. Mais l'une des « moyennes » est une pièce de rechange qui nécessite douze heures de travail pour la préparer à une sortie.

Pourquoi ce problème de taille n'a-t-il pas été anticipé ?

« Nous faisons de notre mieux pour anticiper les tailles de combinaisons dont aura besoin chaque astronaute, en fonction de la taille avec laquelle il s'est entraîné », a répondu Brandi Dean, la porte-parole. « Mais la taille peut évoluer quand ils sont en orbite, en raison des changements que la vie en micropesanteur peut provoquer dans le corps ».

« En outre, aucun environnement d'entraînement ne peut simuler complètement une sortie dans l'espace », a-t-elle poursuivi.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


La NASA se prépare pour Mars dans un champ de lave en Islande
Virgin Galactic dévoile son nouveau centre de contrôle et annonce ses derniers tests
Il pourrait y avoir de la vie sur la Lune
Une planète potentiellement habitable découverte dans un nouveau système solaire
Inde : des villageois surpris par la chute d'une possible météorite
Une sonde indienne en route vers la Lune
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
Pour retourner sur la Lune, l'urgence de nouvelles combinaisons spatiales
Un composé présent dans le raisin pourrait renforcer les muscles des astronautes qui iront sur Mars
À 82 ans, Sue Finley, codeuse à la NASA, vise toujours les étoiles
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'homme de Neandertal avait développé l'oreille du surfeur pour pêcher
Le squelette d'une mérovingienne mis au jour à Cahors
Il neige du plastique dans les Alpes et l’Arctique
La NASA se prépare pour Mars dans un champ de lave en Islande
Virgin Galactic dévoile son nouveau centre de contrôle et annonce ses derniers tests
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.062 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.