ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 23 Mai 2019

RECHERCHE - Publié le 27/03/2019 à 14:45


La consommation de légumes colorés permettrait de réduire le risque de cataracte


AFP

De nouvelles recherches ont montré qu'une alimentation riche en fruits et légumes colorés, regorgeant de vitamines et de caroténoïdes (des pigments plutôt oranges, rouges et jaunes) pourrait abaisser le risque de cataracte sénile.

Cette méta-analyse, menée par des chercheurs de l'université chinoise Xi'an Jiaotong et de celle de South Australia, a pris en compte 20 études à travers le monde qui s'intéressaient aux effets des vitamines et des caroténoïdes dans l'alimentation sur le risque de cataracte.

Leurs résultats, repris par l'American Journal of Clinical Nutrition, ont montré que la plupart des vitamines et des caroténoïdes était considérablement associée à un risque réduit de cataracte sénile, notamment ceux présents dans les agrumes, les piments, les carottes, les tomates et les légumes verts foncés tels que les épinards, les brocolis et le chou kale.

De plus, en ce qui concerne la lutéine (un caroténoïde jaune aussi appelé zéaxanthine), les chercheurs ont trouvé un lien dose-effet, le risque de cataracte sénile baissait de 26% pour chaque prise de 10-mg/d de lutéine.

Cette étude est la première de ce type à confirmer le lien entre les aliments riches en antioxydants comme les vitamines et les caroténoïdes et l'abaissement du risque de cataracte liée à l'âge.

L'un des auteurs de l'étude, le Dr. Ming Li, a commenté ces résultats en précisant que "la cataracte liée à l'âge est la première cause de malvoyance chez les personnes âgées à travers le monde, les cataractes non opérées contribuant à 35% des cas de cécité. Bien que les opérations de la cataracte soient une méthode efficace pour restaurer la vision, elles coûteront plus de 5,7 milliards de dollars à la société d'ici 2020."

"Si nous pouvions retarder la survenue de la cataracte sénile de 10 ans, cela pourrait permettre de diviser par deux le nombre de personnes nécessitant une opération", précise le Dr. Ming Li.

L'équipe de chercheurs a cependant ajouté qu'il serait nécessaire d'améliorer l'alimentation dans la plupart des pays du monde, la consommation actuelle d'antioxydants étant bien en deçà des niveaux recommandés pour prévenir la survenue de la cataracte.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Sclérose en plaques : une campagne digitale pour soutenir la recherche
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quand des cerveaux de porcs continuent de fonctionner après leur mort
Vieillissement: stimuler les ondes du cerveau pour préserver un type de mémoire
Des chercheurs créent des molécules à fort potentiel pour traiter le virus Zika
Réduire l'obésité et la consommation d'alcool pour prévenir 30.000 cas de cancer du sein en 10 ans
Les acides gras oméga 3 pourraient diminuer les symptômes des enfants asthmatiques
Une écossaise insensible à la douleur grâce à une rare mutation génétique
Même en faible quantité, la viande rouge serait néfaste pour la santé
Et si le cerveau humain continuait à fabriquer de nouvelles cellules malgré la vieillesse?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Phoques décapités : deux marins-pêcheurs convoqués devant la justice
Faidherbia Albida, arbre refuge de l'agriculture sahélienne
A Cannes, la fin d'un faux récif de vieux pneus, une hérésie environnementale
En Irak, les marais misent sur l'écotourisme pour redevenir jardin d'Eden
Corée du Sud : retour de l'ibis nippon 40 ans après son extinction
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.057 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.