ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 18 Septembre 2019

PLANETE - Publié le 29/03/2019 à 22:35


Un urinoir pour vaches pour réduire les émissions de gaz


AFP

VIDEO «Une vache ne sera jamais totalement propre mais on peut lui apprendre à aller aux toilettes» : des bovins aux Pays-Bas maîtrisent depuis peu l'art de faire pipi dans un urinoir pour réduire les émissions de gaz libéré par les effluents d'élevage.

Connus pour être à la pointe de l'innovation, les Pays-Bas sont aussi les deuxièmes exportateurs agricoles et agroalimentaires du monde, derrière les États-Unis.

Pour limiter l'impact du secteur agricole sur l'environnement, le gouvernement néerlandais, ambitieux dans la lutte contre le réchauffement climatique, impose des mesures strictes aux agriculteurs, telles que des restrictions de taille des troupeaux, des périodes d'épandage de fumier limitées et des normes sanitaires dans les étables.  

Avec le CowToilet (toilettes pour vaches, en français), «on attaque le problème directement à la source», déclare Henk Hanskamp, autoentrepreneur et créateur de l'urinoir.

En réceptionnant l'urine, ce dernier permet de réduire les émissions d'ammoniac, un composé chimique créé lorsque le liquide entre en contact avec le fumier. Il se forme alors à partir de cet ammoniac du protoxyde d'azote, gaz à effet de serre.

Le principe du CowToilet est simple : l'urinoir est situé dans un box, au niveau du postérieur du bovin, invité à y manger des granulés. Une fois le repas terminé, un robot stimule un nerf au-dessus de la mamelle, ce qui donne à la vache - qui produit entre 15 et 20 litres par jour - l'envie d'uriner.   

Ainsi, M. Hanskamp, dont l'entreprise développe des innovations pour le secteur agricole, prévoit de pouvoir «réduire au moins de moitié les émissions d'ammoniac libérées par les effluents d'élevage» une fois le processus peaufiné.

Les scientifiques et les universitaires saluent l'arrivée sur le marché, prévue pour 2020, de l'urinoir, qui a remporté mi-mars un prix local pour la meilleure innovation.

«Les étables en deviennent plus propres et le sol plus sec. Moins d'humidité sur les sols signifie une meilleure santé des ongles», observe Jan Velema, un vétérinaire qui a assisté aux tests, cité par le quotidien de référence De Volkskrant.

Sur l'exploitation agricole près de Doetinchem où l'urinoir est testé, 7 des 58 vaches du troupeau utilisent désormais spontanément l'urinoir, sans stimuli.

«Les vaches ont pris l'habitude», se félicite M. Hanskamp. «Elles reconnaissent le box, lèvent la queue et font pipi».

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
Australie: quand des marsupiaux meurent d'intenses accouplements
Au Groenland, les chiens de traîneau menacés par la fonte des glaces
Antarctique: expédition écologique et éducative pour évaluer la pollution
Pérou: explosions et nuées de cendres depuis le volcan Ubinas
Le sommet sur l'Amazonie lancera un appel mondial pour sa protection
L'Allemagne va bannir le glyphosate fin 2023
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Des naissances rendues possibles par une méthode de la dernière chance
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Un sommeil prolongé peut réduire le syndrome métabolique
L'Etna à nouveau en éruption
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.073 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.