ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 24 Août 2019

INSOLITE - Publié le 02/04/2019 à 23:57


Chine: un prof a empoisonné ses 23 élèves


AFP

Un instituteur chinois a été arrêté pour avoir « empoisonné » ses élèves dans un jardin d'enfants du centre du pays, conduisant à l'hospitalisation de 23 écoliers, a rapporté l'agence Chine nouvelle.

L'enseignant, du nom de Wang, a versé pour une raison non précisée du nitrite de sodium dans la bouillie servie aux enfants pour leur petit-déjeuner, selon les résultats d'une enquête préliminaire cités lundi soir par l'agence de presse officielle.

Les enfants ont été pris de vomissements et certains se sont évanouis après leur repas, pris le 27 mars dans une école de la ville de Jiaozuo, dans la province du Henan.

Cinq jours plus tard, un enfant restait hospitalisé dans un état grave et sept autres étaient en observation.  

Un parent cité par le quotidien Nouvelles de Pékin a raconté avoir été prévenu par l'école que son enfant avait été hospitalisé. A son arrivée à l'hôpital, les médecins l'ont informé que l'écolier avait subi un lavage gastrique.

Le nitrite de sodium est un produit chimique utilisé pour la conservation des viandes mais il est toxique lorsqu'il est ingéré pur.

L'incident est survenu juste avant l'entrée en vigueur lundi d'une directive du gouvernement central obligeant les directeurs d'école, de la maternelle au second degré, à prendre leurs repas à la cantine avec leurs élèves, à la suite de plusieurs scandales alimentaires dans l'éducation nationale.

Les écoles doivent désormais rendre publiques leurs sources d'approvisionnement alimentaire et mettre en place des dispositifs de contrôle de la qualité.

En mars, 36 écoliers ont été hospitalisés après avoir ingurgité de « la nourriture moisie » dans un établissement primaire de la province du Sichuan (sud-ouest). Le scandale a conduit à la révocation du directeur de l'école, selon le quotidien officiel Global Times.

Des photos de pain moisi, de tourtes à la viande décolorées et de poisson pourri, diffusées par des parents d'élèves de l'école en question sur les réseaux sociaux, ont généré un débat national sur la sécurité alimentaire.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une huître géante d'1,4 kilo découverte en Vendée
Une langue artificielle pour analyser les nuances du whisky
Une nef en roseaux pour traverser la Méditerranée sur les traces des Egyptiens
Le plus grand des pianos donne le ton en Lettonie
L'escargot, une calamité devenue poule aux oeufs d'or en Thaïlande
Une tortue à deux têtes naît en Malaisie
Australie : des plongeurs au secours d'une raie manta
Quand une mère orang-outan veut mettre les voiles, elle se gratte
Le chien, meilleur ami de l'homme contre les punaises de lit
Inde: le son des abeilles pour éloigner les éléphants des rails
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
De nouvelles photos de l'astéroïde Ryugu nous aident à comprendre la formation des planètes
Floride: un mal mystérieux fait tituber lynx et panthères
La Russie lance avec succès un robot humanoïde dans l’espace
Pour se ressourcer, des chercheurs préconisent des pauses sans téléphone
Microplastiques dans l'eau potable : risques encore faibles pour la santé
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.199 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.