ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 24 Juillet 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 03/04/2019 à 00:03


Après la Lune en 2024, la NASA confirme 2033 pour Mars


AFP

Le retour d'astronautes américains sur la Lune, désormais annoncé pour 2024, vise à préparer l'arrivée du premier humain sur Mars en 2033, a redit mardi l'administrateur de l'agence spatiale américaine, Jim Bridenstine.

«Nous voulons réussir à atterrir sur Mars en 2033», a déclaré le patron de la NASA lors d'une audition au Congrès américain.

«Nous pouvons avancer l'atterrissage sur Mars en avançant l'atterrissage sur la Lune. La Lune est le banc d'essai», a poursuivi l'ancien parlementaire républicain, nommé par Donald Trump.

La NASA est plongée dans l'urgence depuis la semaine dernière, quand le président américain, par la voix du vice-président Mike Pence, a raboté de quatre ans le calendrier du retour sur la Lune, de 2028 à 2024, ce qui serait la dernière année d'un second mandat de M. Trump.

Beaucoup d'experts et d'élus du Congrès doutent de la capacité de la NASA à tenir cette nouvelle date butoir, en raison des retards du développement de la fusée qui doit servir pour les missions lunaires, le Space Launch System ou «SLS», construite par Boeing.

Une mission pour Mars durera au moins deux ans, en raison de la distance, le trajet aller-simple prenant à lui seul six mois, au lieu de trois jours pour la Lune.

L'aller et le retour vers Mars ne peuvent se faire que lorsque la planète rouge se situe du même côté du Soleil que la Terre, soit tous les 26 mois environ, ce qui tombera en 2031, 2033, etc.

En 2017, une loi de financement de la NASA avait bien fixé 2033 comme date de lancement de la première mission martienne habitée, mais la NASA parlait souvent des «années 2030» dans sa communication ces derniers mois.

La NASA veut apprendre à extraire et exploiter les tonnes de glace présentes au pôle sud de la Lune. «La glace d'eau représente de l'air à respirer, de l'eau à boire, du carburant», a dit Jim Bridenstine. «L'objectif n'est pas seulement de ramener des humains sur la surface lunaire, mais de prouver que nous pouvons vivre et travailler dans un autre monde».

«D'accord, et de combien d'argent aurez-vous besoin?» a demandé la présidente de la commission des sciences de la Chambre des représentants, Eddie Bernice Johnson.

Le patron de la NASA a promis de mettre à jour sa demande budgétaire avant le 15 avril.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une sonde indienne en route vers la Lune
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
Pour retourner sur la Lune, l'urgence de nouvelles combinaisons spatiales
Un composé présent dans le raisin pourrait renforcer les muscles des astronautes qui iront sur Mars
À 82 ans, Sue Finley, codeuse à la NASA, vise toujours les étoiles
Objectif Lune pour une sonde indienne
La machine qui a aidé les hommes à arriver sur la Lune
Des centaines d'objets archéologiques sur la Lune: faut-il les protéger?
Un drone sur Titan en 2034, la mission d'une vie
Test réussi par la Nasa de l'interruption d'urgence du lancement d'astronautes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une sonde indienne en route vers la Lune
L'escargot, une calamité devenue poule aux oeufs d'or en Thaïlande
Canicule: cinq gestes à faire pour éviter le coup de chaud
Allumer son smartphone en pleine nuit pour vérifier l'heure nuit-il au sommeil ?
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.070 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.