ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 24 Juillet 2019

PLANETE - Publié le 03/04/2019 à 00:33


Climat: le Canada se réchauffe deux fois plus vite que le reste du monde


AFP

Le changement climatique a provoqué un réchauffement près de deux fois plus rapide au Canada que dans le reste du monde, dont les effets sont les plus marqués dans le Nord canadien, selon un rapport gouvernemental cité lundi par plusieurs médias canadiens.

Les températures annuelles moyennes au Canada ont augmenté de 1,7 degré depuis 1948, soit près de deux fois la hausse mondiale moyenne de 0,8 degré, et le climat "continuera de se réchauffer dans l'avenir, sous l'influence humaine", selon un rapport commandé par le ministère canadien de l'Environnement, qui devait être rendu public mardi.

Dans le Nord du Canada, proche du cercle Arctique, les températures ont augmenté en moyenne de 2,3 degrés sur la même période.

Le réchauffement pourrait atteindre plus de six degrés d'ici la fin du siècle, selon les projections des scientifiques.

Les conséquences d'un tel réchauffement sont multiples: fonte des glaces, hausse du niveau de la mer, inondations, sécheresses, vagues de chaleur et feux de forêts plus fréquents sont notamment à prévoir.

"Les scénarios de réchauffement limité ne se produiront que si le Canada et le reste du monde réduisent les émissions de dioxyde de carbone à près de zéro au début de la seconde moitié du siècle", précise le rapport.

Ce document est dévoilé alors que le gouvernement libéral de Justin Trudeau, qui a fait de l'environnement l'une de ses priorités, a imposé lundi une taxe sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) à quatre provinces dont il juge les efforts insuffisants.

Cette mesure a provoqué la colère des dirigeants conservateurs, à quelques mois d'élections législatives fédérales prévues en octobre.

Selon les engagements pris par le Canada en 2015 dans l'accord de Paris sur le climat, le pays doit réduire de 30% ses émissions de GES d'ici 2030 par rapport au niveau de 2005.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
L'Autorité de la Grande Barrière de corail veut des mesures contre le changement climatique
Une solution contre la fonte de l'Antarctique ouest? Des canons à neige
Les Vikings ont rasé les forêts, l'Islande reboise à tout-va
En réduisant dès maintenant sa pollution à l'ozone, la Chine pourrait sauver 330.000 vies d'ici 2050
Naissance en Normandie de bébés crocodiles d'une espèce menacée
Viande de chien: pro et anti manifestent en Corée du Sud
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une sonde indienne en route vers la Lune
L'escargot, une calamité devenue poule aux oeufs d'or en Thaïlande
Canicule: cinq gestes à faire pour éviter le coup de chaud
Allumer son smartphone en pleine nuit pour vérifier l'heure nuit-il au sommeil ?
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.061 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.