ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 25 Avril 2019

PLANETE - Publié le 03/04/2019 à 00:33


Climat: le Canada se réchauffe deux fois plus vite que le reste du monde


AFP

Le changement climatique a provoqué un réchauffement près de deux fois plus rapide au Canada que dans le reste du monde, dont les effets sont les plus marqués dans le Nord canadien, selon un rapport gouvernemental cité lundi par plusieurs médias canadiens.

Les températures annuelles moyennes au Canada ont augmenté de 1,7 degré depuis 1948, soit près de deux fois la hausse mondiale moyenne de 0,8 degré, et le climat "continuera de se réchauffer dans l'avenir, sous l'influence humaine", selon un rapport commandé par le ministère canadien de l'Environnement, qui devait être rendu public mardi.

Dans le Nord du Canada, proche du cercle Arctique, les températures ont augmenté en moyenne de 2,3 degrés sur la même période.

Le réchauffement pourrait atteindre plus de six degrés d'ici la fin du siècle, selon les projections des scientifiques.

Les conséquences d'un tel réchauffement sont multiples: fonte des glaces, hausse du niveau de la mer, inondations, sécheresses, vagues de chaleur et feux de forêts plus fréquents sont notamment à prévoir.

"Les scénarios de réchauffement limité ne se produiront que si le Canada et le reste du monde réduisent les émissions de dioxyde de carbone à près de zéro au début de la seconde moitié du siècle", précise le rapport.

Ce document est dévoilé alors que le gouvernement libéral de Justin Trudeau, qui a fait de l'environnement l'une de ses priorités, a imposé lundi une taxe sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) à quatre provinces dont il juge les efforts insuffisants.

Cette mesure a provoqué la colère des dirigeants conservateurs, à quelques mois d'élections législatives fédérales prévues en octobre.

Selon les engagements pris par le Canada en 2015 dans l'accord de Paris sur le climat, le pays doit réduire de 30% ses émissions de GES d'ici 2030 par rapport au niveau de 2005.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Des résidus radioactifs dans les glaciers
Fourrure: la Norvège va interdire les élevages d'ici 2025
Dans l'est du Tchad, une eau rare livrée par des colporteurs
Ecologique et esthétique, la renaissance de la pierre sèche
Tri des déchets: le gouvernement pointe du doigt des fast-foods en retard
Thaïlande: replanter la mangrove contre l'érosion et pour sauver un temple
L'Italie propose d'interdire l'abattage des loups
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.