ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 4 Juillet 2020

SEXO - Publié le 03/04/2019 à 13:33


Brunei instaure la lapidation pour punir les relations homosexuelles


AFP

Le petit Etat de Brunei a instauré mercredi la peine de mort par lapidation pour punir l'homosexualité et l'adultère, nouvelle législation d'inspiration islamique qui suscite une vague d'indignation d'ONG, de personnalités et de gouvernements dans toute la planète.

Le pays riche en hydrocarbures situé sur l'île de Borneo, dirigé d'une main de fer par le sultan Hassanal Bolkiah, devient ainsi le premier pays d'Asie du Sud-Est à appliquer au niveau national un code pénal suivant la charia la plus stricte, comme le fait l'Arabie saoudite.

Le nouveau code prévoit aussi l'amputation d'une main ou d'un pied pour les voleurs. Le viol est également passible de la peine de mort, tout comme l'insulte au prophète Mahomet. Certains articles du code, comme la lapidation pour homosexualité, s'appliquent aux musulmans comme aux non-musulmans.

L'entrée en vigueur de cette législation a semé la consternation dans le monde entier, l'ONU dénonçant des "peines cruelles et inhumaines".

La star américaine du cinéma George Clooney, rejoint par le chanteur britannique Elton John, avait propulsé le sujet en une de l'actualité internationale en lançant un appel au boycottage de neuf hôtels de luxe liés au sultan de Brunei. Des élus de la ville de Los Angeles, qui abrite deux de ces hôtels, ont joint leur voix à cet appel.

Le sultan Bolkiah, qui dirige la monarchie depuis 1967, n'a pas mentionné officiellement l'entrée en vigueur des nouvelles lois dans un discours prononcé mercredi mais a appelé à un islam plus fort.

"Je veux voir les enseignements de l'islam dans ce pays se renforcer", a-t-il déclaré dans un centre de conventions proche de la capitale, Bandar Seri Begawan.

L'appel à la prière doit se faire entendre dans tous les lieux publics, pas uniquement dans les mosquées, pour rappeler les croyants à leurs devoirs, a-t-il dit.

- "Torture", dit l'UE -

Brunei est un pays "juste et heureux", a-t-il assuré en réponse aux critiques. "Quiconque viendra dans le pays aura une expérience agréable et profitera d'un environnement sûr et harmonieux".

Des représentants du gouvernement ont confirmé l'entrée en vigueur de ce nouveau code pénal, qui a été dénoncé comme une atteinte aux droits humains.

Phil Robertson, directeur adjoint de l'ONG Human Rights Watch, estime que le texte est "barbare dans son essence" et "impose des punitions archaïques pour des actes qui ne devraient même pas être considérés comme des crimes".

Pour l'Union européenne, certains aspects de la législation relèvent "de la torture ou d'actes cruels, inhumains et dégradants".

En France, le ministère des Affaires étrangères a appelé le sultan à "renoncer à ce projet et à maintenir son moratoire de fait des exécutions capitales depuis 1957".

Les Etats-Unis ont souligné que la législation était contraire "aux obligations internationales" de Brunei "vis-à-vis des droits de l'homme".

Le sultan, l'une des plus grandes fortunes au monde, avait annoncé dès 2013 l'application progressive de la charia.

Les nouvelles lois rendent les rapports sexuels entre les hommes passibles de la peine capitale par lapidation. Les relations entre femmes sont passibles d'un maximum de 10 ans de prison.

- Plus de "joie de vivre" -

Jusque là, les relations sexuelles entre hommes, déjà illégales à Brunei, étaient punies d'une peine maximale de dix ans de prison.

Un habitant gay de 33 ans s'est insurgé contre des dispositions "injustes, cruelles" et qui ne doivent "pas être mises en oeuvre". "Cela enlève vraiment toute ma joie de vivre, ma liberté d'expression, cela me déprime tant", a-t-il dit à l'AFP sous couvert de l'anonymat.

Zulhelmi bin Mohamad, une femme transgenre de 19 ans qui a fui Brunei l'année dernière et demande l'asile au Canada, a jugé que la communauté LGBT du pays, qui vit déjà de manière "très cachée", allait souffrir encore davantage.

"Certains s'inquiètent beaucoup et aimeraient fuir le pays avant qu'on découvre qu'ils ne sont pas hétérosexuels".

Les premières dispositions du nouveau code avaient été introduites dès 2014 avec des amendes ou des peines de prison pour exhibitionnisme ou manquement à la prière du vendredi.

Il reste difficile d'évaluer le sentiment de la population générale face à l'application de la charia, puisqu'à Brunei la plupart des 435.000 habitants évitent de critiquer le sultan.

Celui-ci veut avant tout s'assurer le soutien de la communauté malaise musulmane, soit environ 70% de la population.

Pour les analystes, le sultan Hassanal Bolkiah cherche à renforcer son image de leader islamique aux yeux des plus conservateurs à un moment où l'économie nationale, basée sur le pétrole, donne des signes de faiblesse.

Dans les faits, il n'est pas sûr que la peine la plus sévère, la lapidation, soit un jour mise en pratique. Les conditions à réunir pour que la justice parvienne à une sentence de lapidation resteront exceptionnelles : un accusé doit soit avouer son crime, soit l'avoir commis devant au moins quatre témoins.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Aux Etats-Unis, les adolescents LGBTQ+ sont deux fois plus exposés au harcèlement scolaire que les autres
Les comportements sexuels à risque chez les adolescents peuvent être réduits grâce à l'implication des parents
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants transgenres se sentent autant garçons ou filles que les enfants non trans
Sensibiliser les enfants au concept de la non-binarité pourrait réduire les préjugés à l'école, suggère une étude
Flirter à l'adolescence ne serait pas gage de bien-être, au contraire
L’orientation sexuelle n’est pas définie par un seul gène
La variabilité des cycles menstruels pourrait affecter la fiabilité des applis de fertilité
Les hommes qui souffrent de dysfonction érectile seraient moins productifs au travail
Une vie sexuelle active pourrait augmenter les chances de survie après un infarctus
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un virus de grippe porcine découvert comme propice à une prochaine pandémie
Le siège de la Nasa prend le nom de Mary Jackson, première ingénieure afro-américaine
Miction impossible? La Nasa lance un appel à idées pour des toilettes lunaires
Norvège: premiers coups de pelle pour excaver un bateau viking
Don du corps à la science: leur utilisation pour des crash tests
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.068 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.