ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 25 Avril 2019

SCIENCE - Publié le 08/04/2019 à 01:36


Des scientifiques alertent sur une pandémie mortelle pour les amphibiens


AFP

Une maladie mortelle touchant les amphibiens s'est transformée en une « épidémie mondiale » qui a déjà causé la disparition de 90 espèces, a averti jeudi le biologiste américain Jonathan Kolby lors du Congrès international sur la santé de la faune aquatique à Santiago.

La quitridiomicosis est une maladie causée par un champignon qui attaque la peau des grenouilles, des crapauds et d'autres batraciens, en leur faisant produire une quantité anormale de kératine, la protéine de base de l'épiderme. Chez ces animaux qui utilisent la peau pour respirer et réguler leur niveau d'eau dans le corps, l'infection finit par générer une insuffisance cardiaque qui conduit à la mort.

« C'est le premier cas d'une épidémie mondiale pour une maladie de la faune. Actuellement plus de 60 pays sont concernés », explique Jonathan Kolby, co-auteur d'une étude publiée le 29 mars dans la revue Science sur les effets dévastateurs du champignon « Batrachochytrium dendrobatidis ».

Au cours des cinq dernières années, la maladie, extrêmement contagieuse, a déjà causé la disparition de près de 90 espèces. D'autres sont en péril et plus de 500 sont concernées.

La rapide propagation du champignon dans le monde est due à l'absence de règles pour le commerce des animaux et le manque de surveillance dans les aéroports, ce qui facilite l'entrée d'espèces sans aucun contrôle vétérinaire.

« Nous devons nous concentrer sur les régulations commerciales pour résoudre ce problème », estime le chercheur américain, qui a participé à l'étude avec une quarantaine d'autres spécialistes internationaux.  

Rien qu'aux États-Unis, plus de cinq millions d'amphibiens entrent dans le pays chaque année, rappelle le scientifique. « La mondialisation est bonne pour les humains, mais elle a des conséquences pour les animaux », souligne-t-il.

Pour l'heure, l'Australie et les pays d'Amérique latine sont ceux où la maladie est la plus répandue. Les échanges entre ces pays et l'Asie, d'où est originaire le champignon, seraient à l'origine de sa propagation.  

Les scientifiques émettent également l'hypothèse d'une mutation génétique du champignon qui l'aurait rendu plus dangereux.  

Les amphibiens ont un rôle majeur pour la conservation de la qualité des milieux aquatiques. Ils se nourrissent aussi de moustiques, vecteurs de maladies pour l'humain telles que le paludisme et le zika.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Léonard de Vinci était ambidextre, confirment des chercheurs
Une baleine à quatre pattes de 42,6 millions d'années découverte au Pérou
Un sarcophage égyptien va être ouvert en direct à la télévision
Des scientifiques alertent sur une pandémie mortelle pour les amphibiens
Des fossiles américains racontent le jour où un astéroïde a changé la Terre
Insolite plongée au fond des océans à la Grande Galerie de l'Evolution
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.040 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.