ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 20 Juin 2019

SCIENCE - Publié le 08/04/2019 à 01:38


Une baleine à quatre pattes de 42,6 millions d'années découverte au Pérou


AFP

Des paléontologues ont déterré sur la côte du Pérou le fossile bien conservé d'un ancêtre amphibie quadrupède des baleines, une découverte qui complète les connaissances sur la transition de ces mammifères de la terre ferme aux océans.

Les ancêtres des baleines et dauphins vivaient sur terre, il y a 50 millions d'années, dans la région de l'Inde et du Pakistan modernes.

Des paléontologues avaient aussi découvert en Amérique du Nord des fossiles partiels datant de 41,2 millions d'années, qui laissaient penser qu'à cette époque-là, les cétacés avaient perdu la capacité de se soulever et de marcher sur la terre ferme.

Le nouveau spécimen, décrit dans une étude publiée jeudi dans la revue Current Biology, date de 42,6 millions d'années et complète le tableau de l'évolution des cétacés.

Il se trouvait à un kilomètre de la côte Pacifique, à Playa Media Luna, à 250 kilomètres au sud de Lima. Les mandibules affleuraient le sol désertique et, en creusant, les chercheurs ont découvert mâchoire inférieure, dents, vertèbres, côtes, des parties des pattes avant et arrière jusqu'à de longs doigts qui étaient sans doute palmés.

D'après son anatomie, les chercheurs croient que ce cétacé d'environ quatre mètres de longueur pouvait à la fois marcher et nager.

«Une partie des vertèbres de la queue montrait de bonnes similitudes avec celles de mammifères semi-aquatiques actuels comme les loutres», explique le paléontologue Olivier Lambert, à l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique. «On aurait donc un animal qui aurait commencé à utiliser de plus en plus la queue pour la nage, ce qui le différencie de formes plus anciennes d'Inde et du Pakistan».

Des morceaux de baleines quadrupèdes avaient été retrouvés en Égypte, au Sahara occidental, au Sénégal, au Togo et au Nigeria... Mais ces fossiles étaient si fragmentaires qu'on ne pouvait pas conclure si ces animaux pouvaient nager.

«Le spécimen est le plus complet pour une baleine quadrupède en dehors de l'Inde et du Pakistan», dit Olivier Lambert.

Si la baleine du Pérou pouvait nager comme une loutre, les chercheurs formulent l'hypothèse qu'elle a sans doute traversé l'Atlantique entre la côte ouest de l'Afrique et l'Amérique du Sud, continents qui étaient deux fois plus rapprochés qu'aujourd'hui, environ 1300 km ; le courant est-ouest de l'époque l'aurait aidée.

Cela éliminerait l'hypothèse que les baleines ont atteint l'Amérique par le nord, via le Groenland.

Le bassin de Pisco, sur la côte sud du Pérou, recèle sans doute encore de nombreux fossiles, tant les conditions de préservation sont excellentes. «C'est du travail pour au moins les 50 ans à venir», relève Olivier Lambert.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une gigantesque tête de loup vieille de 32.000 ans découverte en Sibérie
Les plus vieilles traces d'usage de cannabis découvertes en Asie centrale
Les poissons aussi ont des chagrins d'amour
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
En Bolivie, ces tours funéraires pré-inca qui ont survécu au passage du temps
Italie: l'Etna se réveille
La fin de Néandertal expliquée par une baisse de la fécondité
Chez des singes d'Afrique, la communication en partie innée
Décès du physicien Murray Gell-Mann, découvreur des quarks
De la bière des pharaons recréée avec une levure de 3.000 ans
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
Les fragments de Lune d'Apollo ont transformé la connaissance de l'univers
Les émotions morales, un outil pour diagnostiquer la démence fronto-temporale ?
Un nez artificiel conçu pour aider les médecins à identifier les tissus cancéreux pendant la chirurgie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.049 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.