ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 22 Juillet 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 25/04/2019 à 17:38


Un premier Chinois sur la Lune dans une dizaine d'années, selon Pékin


AFP

La Chine enverra une première mission habitée sur la Lune « dans une dizaine d'années », a annoncé mercredi le plus haut responsable des programmes spatiaux chinois, alors que les États-Unis visent un retour sur le sol lunaire dès 2024.

« La Chine ambitionne de bâtir une station de recherche scientifique dans les régions du pôle sud de la Lune et de réaliser des missions lunaires habitées dans une dizaine d'années », a déclaré le directeur de l'Administration nationale de l'espace, Zhang Kejian, cité par l'agence de presse Chine nouvelle.

Pékin évoque depuis de nombreuses années une mission habitée sur la Lune, mais aucune date précise n'a jamais été fournie, les experts tablant habituellement sur une date postérieure à 2025.

L'annonce de M. Zhang survient alors que le pays a réussi en tout début d'année une première mondiale : l'alunissage d'une sonde sur la face cachée de la Lune.

Le régime communiste mise largement sur ses programmes spatiaux pour glorifier les progrès technologiques du pays au cours des dernières décennies, dans une course avec l'Occident qui évoque la rivalité spatiale soviéto-américaine pendant la guerre froide.

Les propos du haut responsable chinois surviennent ainsi moins d'un mois après l'annonce par Washington d'un retour d'astronautes américains sur la Lune dès 2024, au lieu de 2028 comme initialement prévu.  

Les États-Unis ont été les premiers et les seuls à envoyer des hommes sur la Lune entre 1969 et 1972.

M. Zhang a annoncé par ailleurs que Pékin prévoyait d'envoyer l'an prochain sa première sonde à destination de Mars.

Outre la sonde actuellement présente sur la face cachée de la Lune, la Chine prévoit aussi d'envoyer à la fin de cette année un autre engin chargé de rapporter sur Terre des échantillons lunaires, a-t-il déclaré.

Témoin de la dimension politique de ces missions, M. Zhang a précisé que des échantillons lunaires seraient conservés à Shaoshan, la ville natale de Mao Tsé-toung, le fondateur du régime communiste.

La Chine a envoyé un premier homme dans l'espace en 2003 et a réussi son premier alunissage d'un engin spatial 10 ans plus tard.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
Pour retourner sur la Lune, l'urgence de nouvelles combinaisons spatiales
Un composé présent dans le raisin pourrait renforcer les muscles des astronautes qui iront sur Mars
À 82 ans, Sue Finley, codeuse à la NASA, vise toujours les étoiles
Objectif Lune pour une sonde indienne
La machine qui a aidé les hommes à arriver sur la Lune
Des centaines d'objets archéologiques sur la Lune: faut-il les protéger?
Un drone sur Titan en 2034, la mission d'une vie
Test réussi par la Nasa de l'interruption d'urgence du lancement d'astronautes
Spectaculaire éclipse totale de soleil au-dessus du Chili
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.057 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.