ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 24 Août 2019

PLANETE - Publié le 25/04/2019 à 17:52


La sécheresse menace dans une partie de l'Europe


AFP

Feux de forêt, puits à secs et cultures menacées: avant même l'été la sécheresse menace une partie de l'Europe, à l'Est et au Nord, après une année 2018 où la pluie s'était déjà faite rare.

"Si le temps sec se poursuit au cours des prochains mois, nous pourrions avoir la même sécheresse qu'en 2018, voire même pire", a mis en garde l'Office météorologique de l'Allemagne (DWD), où la situation est particulièrement préoccupante dans la partie orientale du pays, près des frontières polonaise et tchèque.

Les pompiers combattent plusieurs feux de forêt, d'ampleur certes encore limitée mais plutôt inhabituels à pareille latitude en cette saison. Le président de leur fédération nationale, Hartmut Ziebs, a demandé aux autorités de pouvoir disposer de davantage d'hélicoptères lanceurs ou porteurs d'eau, notamment de l'armée, afin de pouvoir "réagir de manière adéquate aux feux de végétation".

- "Savane" -

Certains champs de la région du Brandebourg, autour de Berlin, ont des allures de savane, tant les précipitations ont été faibles depuis le début de l'année. Quelques averses limitées sont bien annoncées pour les prochains jour en Allemagne et en Europe centrale, mais elles ne seront pas suffisantes pour combler le déficit.

"Les conditions de croissance de la végétation en 2019 dans de nombreux territoires allemands sont nettement plus mauvaises que l'année précédente", a indiqué le responsable de l'Office météorologique national, Udo Bush, compte tenu de la sécheresse qui a déjà affecté le pays en 2018 et réduit le niveau des nappes phréatiques.

Le gouvernement avait déjà dû débloquer à l'époque des aides pour les agricultures lésées par la perte de récoltes.

Dans l'Autriche voisine, de premiers signes de sécheresse sont apparus dans l'est et dans le nord du pays, faisant craindre là aussi des dégâts supérieurs à ceux observés l'an dernier.

Les producteurs de pommes de terre exigent un assouplissement de la réglementation sur les pesticides pour pouvoir mieux combattre le taupin, un nuisible qui selon eux prolifère à cause de la sécheresse.

"Les signaux actuels font redouter de nouveaux dégâts pour l'agriculture", a indiqué une compagnie d'assurance spécialisée dans le secteur, Hagelversicherung.

Dans certaines régions, les précipitations des dernières semaines n'ont atteint qu'entre un quart et la moitié du niveau moyen des dix dernières années.

La République tchèque est également au régime sec: 99% du territoire sont considérés comme déjà affectés par la sécheresse. La région au nord-ouest de la capitale Prague est la plus touchée. Les cultures ont cessé de croître depuis plusieurs semaines et les agriculteurs s'inquiètent de la prolifération de coléoptères.

Dans plusieurs villages, les puits sont à sec, obligeant la population à trouver d'autres moyens pour s'approvisionner en eau.

- Incendies en Scandinavie -

La Scandinavie est elle aussi, malgré ses latitudes septentrionales, affectée par des feux de forêt ou de végétation.

Les pompiers locaux ont dû faire face à environ 10 à 15 incendies de forêt chaque jour au cours de la semaine écoulée, particulièrement au sud du pays, après un mois d'avril où pratiquement pas une goutte de pluie n'est tombée.

L'incendie le plus sérieux, sur une surface de 300 hectares, a obligé à l'évacuation d'une cinquantaine de personnes dans le sud du pays.

Les feux de forêt et de prés avaient déjà ravagé l'an dernier en Suède près de 25.000 hectares, après un printemps exceptionnellement sec et le mois de juillet le plus chaud depuis au moins deux siècles et demi.

En Norvège, l'incendie le plus menaçant, dans la commune de Sokndal (sud-ouest), a été circonscrit mais quelque 70 pompiers assistés d'un hélicoptère s'activaient encore jeudi pour éteindre les foyers persistant dans une zone de 750 hectares ravagée cette semaine par les flammes.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Floride: un mal mystérieux fait tituber lynx et panthères
Microplastiques dans l'eau potable : risques encore faibles pour la santé
Le short biomécanique, un grand pas vers le sprint du futur
Climat: les canicules seront plus longues, prévient une étude
Réunion de l’ONU sur le climat au Brésil en pleine polémique sur l’Amazonie
Il neige du plastique dans les Alpes et l’Arctique
Brésil : la déforestation multipliée par quatre en juillet sur un an
Au Mexique, le cactus pour produire du plastique ?
Juillet 2019, le mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde
L'homme au défi de nourrir 10 milliards de personnes sans ravager la planète
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
De nouvelles photos de l'astéroïde Ryugu nous aident à comprendre la formation des planètes
Floride: un mal mystérieux fait tituber lynx et panthères
La Russie lance avec succès un robot humanoïde dans l’espace
Pour se ressourcer, des chercheurs préconisent des pauses sans téléphone
Microplastiques dans l'eau potable : risques encore faibles pour la santé
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.045 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.