ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 24 Août 2019

SANTE - Publié le 02/05/2019 à 00:38


La combinaison cannabis-tabac pourrait être liée à des troubles du comportement chez les jeunes adultes


AFP

Consommer du cannabis et du tabac en même temps pourrait aggraver la santé mentale et le comportement des jeunes adultes, dévoile un récent sondage américain. 

Publiée en ligne dans la revue Psychology of Addictive Behaviors, l'étude repose sur une enquête menée entre 2017 et 2018 auprès d'un groupe de 2400 jeunes adultes originaires de Californie, qui ont répondu à des questions portant sur leur usage de cannabis, de tabac ou de nicotine (e-cigarette) et sur leurs tendances à consommer ces deux substances en même temps.

"Nous craignons de plus en plus que la légalisation de la marijuana par un plus grand nombre d'États aux USA n'entraîne une augmentation de l'usage du tabac car les deux substances peuvent être utilisées ensemble. La double-consommation de cannabis et de tabac pourrait inverser certains des progrès réalisés dans la réduction des taux de tabagisme", explique Joan Tucker, autrice principale de l'étude et spécialiste du comportement au RAND, une institution de recherche à but non lucratif.

Près de la moitié des volontaires qui ont pris part à l'enquête a déclaré avoir consommé du cannabis en 2018, et 43% a consommé du tabac (ou de la nicotine) la même année. Environ 37 % d'entre eux ont déclaré avoir fait une double utilisation de ces substances à un moment donné au cours des 12 derniers mois. 

Plus de 80 % des sondés qui ont déclaré avoir fait usage de la marijuana ont également consommé du tabac en 2018. Parmi eux, 17% ont pris ces substances l'une après l'autre et 14 % les ont pris ensemble en les mélangeant dans le même contenant. 

Des risques accrus quand les deux substances sont mélangées 

Le sondage a révèlé que la consommation concomitante de cannabis et de tabac était liée à une mauvaise santé mentale et physique chez ces jeunes, ainsi qu'à des comportements problématiques tels que se battre, sécher les cours, être renvoyé ou avoir des démêlés avec la police.

L'étude précise que ceux qui fumaient du tabac et de la marijuana au cours de la même période, mais séparément, ne présentaient pas un risque plus élevé que ceux qui n'ont consommé qu'une seule de ces substances. 

"Le fait de prendre ces produits en même temps est important en termes de conséquences potentielles sur la santé et la performance des 18-20 ans. Nos résultats suggèrent que nous ne pouvons plus penser séparement aux conséquences de l'usage du tabac ou de la marijuana, mais que nous devons les associer", conclut Joan Tucker.

Aux États-Unis, les données nationales montrent que les jeunes adultes âgés de 18 à 25 ans sont plus susceptibles de consommer du cannabis, du tabac ou des produits à base de nicotine que tout autre groupe d'âge.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une multi-pilule réduirait le risque d'accidents cardiovasculaires
Une étude relie un excès de temps passé devant l'écran à un risque de surpoids chez les enfants
L'âge de la puberté, un indicateur de la future densité osseuse ?
Une étude montre que la combinaison cannabis-opiacés est associée à des taux élevés d'anxiété
Mort subite du nourrisson: des médecins strasbourgeois travaillent à un dépistage de bébés à risque
Respirer un air pollué serait aussi nocif pour les poumons que fumer un paquet de cigarettes par jour
Trop de café pourrait favoriser l'apparition des migraines
Stopper le tabac et surveiller son cholestérol réduirait les risques de démence
Un traitement antibactérien déjà disponible sur le marché pourrait aider à lutter contre le virus Ebola
Ils réussissent à imprimer des parties fonctionnelles du coeur
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
De nouvelles photos de l'astéroïde Ryugu nous aident à comprendre la formation des planètes
Floride: un mal mystérieux fait tituber lynx et panthères
La Russie lance avec succès un robot humanoïde dans l’espace
Pour se ressourcer, des chercheurs préconisent des pauses sans téléphone
Microplastiques dans l'eau potable : risques encore faibles pour la santé
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.058 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.