ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 24 Août 2019

SANTE - Publié le 06/05/2019 à 20:45


Cannabis à usage thérapeutique : le tout premier collectif français se mobilise


AFP

Alors que l'ANSM planche actuellement sur une éventuelle autorisation du cannabis médical en France, le tout premier collectif français visant à fédérer les patients en attente d'un traitement thérapeutique au cannabis a été créé dimanche 5 mai à Paris. 

Baptisé Espoir (Im)patient, le collectif réunit patients, proches de patients et professionnels de santé. Ensemble, ils échangent leurs témoignages, leurs besoins et leurs attentes dans le cadre des travaux conduits au sein de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour ouvrir l'accès au cannabis thérapeutique. Depuis sa (récente) création, le collectif bénéficie déjà du soutien de 25 associations, qui ont déclaré vouloir y adhérer.

"Il est essentiel que la voix des patients soit pleinement entendue dans ce débat car l'attente est immense", explique Mado Gilanton, porte-parole et fondatrice d'Espoir (im)patient. Un grand nombre de patients ont en effet recours à l'auto-médication ou, dans le meilleur des cas, à l'auto-culture. Mais certains n'ont pas d'autre choix que de se fournir sur le marché noir, sans suivi médical ni garantie sur la qualité des produits. 

En décembre 2018, le comité scientifique spécialisé temporaire (CSST), mandaté le 10 septembre 2018 par l'ANSM, s'était déclaré "favorable à une utilisation médicale du cannabis, en complément ou en remplacement de certaines thérapeutiques." 

Les situations thérapeutiques retenues par les experts du CSST pour l'usage de cannabis à des fins médicales concernent les douleurs réfractaires aux thérapies accessibles (médicamenteuses ou non), certaines formes d'épilepsie sévères et pharmacorésistantes, les soins de support en oncologie, les situations palliatives et la douleur musculaire (spasticité) liée à la sclérose en plaques.

Remboursement, formation des professionnels de santé, distribution sur tout le territoire...

Dans le cadre du débat sur l'ouverture de l'usage du cannabis thérapeutique, les membres d'Espoir (Im)patient mettent l'accent sur la nécessité d'allonger la liste provisoire des pathologies concernées en fonction des preuves existantes et futures, le remboursement du traitement par la Sécurité Sociale, un circuit de distribution permettant de desservir tout le territoire, ainsi que la mise en place de formations adaptées pour tous les professionnels de Santé (médecins, infirmiers, pharmaciens, aide-soignants etc.)

Les membres du CSST mènent actuellement des auditions et doivent se prononcer à la fin du mois de juin sur les modalités de mise à disposition du cannabis thérapeutique, dans le cadre d'une future expérimentation en France.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une multi-pilule réduirait le risque d'accidents cardiovasculaires
Une étude relie un excès de temps passé devant l'écran à un risque de surpoids chez les enfants
L'âge de la puberté, un indicateur de la future densité osseuse ?
Une étude montre que la combinaison cannabis-opiacés est associée à des taux élevés d'anxiété
Mort subite du nourrisson: des médecins strasbourgeois travaillent à un dépistage de bébés à risque
Respirer un air pollué serait aussi nocif pour les poumons que fumer un paquet de cigarettes par jour
Trop de café pourrait favoriser l'apparition des migraines
Stopper le tabac et surveiller son cholestérol réduirait les risques de démence
Un traitement antibactérien déjà disponible sur le marché pourrait aider à lutter contre le virus Ebola
Ils réussissent à imprimer des parties fonctionnelles du coeur
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
De nouvelles photos de l'astéroïde Ryugu nous aident à comprendre la formation des planètes
Floride: un mal mystérieux fait tituber lynx et panthères
La Russie lance avec succès un robot humanoïde dans l’espace
Pour se ressourcer, des chercheurs préconisent des pauses sans téléphone
Microplastiques dans l'eau potable : risques encore faibles pour la santé
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.058 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.