ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 24 Août 2019

PLANETE - Publié le 06/05/2019 à 20:55


Le film plastique produit à partir de recyclé se développe


AFP

Le recyclage des films plastiques usagés est en plein développement mais les fabricants doivent faire de la pédagogie auprès des utilisateurs, explique Emmanuel Guichard, délégué général d'Elipso, la fédération professionnelle de l'emballage plastique.

Question: Où en est la collecte des films d'emballage plastiques?

Réponse: On a deux types d'emballage plastique: le ménager, et l'industriel et commercial.

Dans le ménager, la collecte de films se met progressivement en place puisqu'il n'y a que les communes sous l'extension des consignes de tri qui collectent du film. Paris est passé (à l'extension) au 1er janvier.

Mais le fait de mettre le film dans la poubelle (de tri) n'est pas si spontané, et on a une difficulté pour utiliser ce gisement.

L'industriel et commercial, c'est complètement différent. C'est une logique de collecte des housses de palettisation, dans la grande distribution, le bâtiment: un gisement de très belle qualité, des grandes pièces.

Q: Un "bonus", qui réduit la taxe que les entreprises payent sur des équipements potentiellement polluants, a été mis en place pour favoriser la collecte des films plastiques ménagers?

R: La nouveauté depuis janvier, c'est qu'on a un bonus pour les films intégrant du recyclé. Le film, s'il incorpore 50% de plastique recyclé, a un bonus de 50%. Ce qui est énorme.

Ce bonus marche bien et donc on a une tension positive qui fait qu'il y a un appel de matière recyclée très fort. Ça crée une appétence des clients pour de la matière recyclée et on a beaucoup de demande de clients pour cette incorporation.

A la fin de l'année, 50% de la population sera passée en extension des consignes de tri. Il y a un message qui devient intéressant pour les marques (qui) veulent pouvoir étiqueter que dans leurs films, il y a du recyclé.

Le marché serait complètement mort s'il n'y avait pas eu ce bonus. Et au-delà du bonus, des acteurs jouent le jeu, ce qu'on a vu avec les engagements volontaires, notamment dans l'industrie.

A peu près tous les producteurs de films ont déjà une offre avec un film 50% recyclé.

Q: Quel est l'avenir de l'emballage en film recyclé?

R: Au bout d'un moment, tout l'emballage industriel et commercial de très belle qualité, on va l'avoir collecté. (...) Mais la demande d'intégration de films (recyclés) ne va pas baisser.

Il va falloir qu'on aille chercher d'autres gisements, donc probablement aussi des films moins facilement recyclables.

Soit on arrive à obtenir des clients qu'ils utilisent des emballages qui ont des caractéristiques un peu différentes, un film un peu plus teinté, soit on devra re-concevoir tous les emballages.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Floride: un mal mystérieux fait tituber lynx et panthères
Microplastiques dans l'eau potable : risques encore faibles pour la santé
Le short biomécanique, un grand pas vers le sprint du futur
Climat: les canicules seront plus longues, prévient une étude
Réunion de l’ONU sur le climat au Brésil en pleine polémique sur l’Amazonie
Il neige du plastique dans les Alpes et l’Arctique
Brésil : la déforestation multipliée par quatre en juillet sur un an
Au Mexique, le cactus pour produire du plastique ?
Juillet 2019, le mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde
L'homme au défi de nourrir 10 milliards de personnes sans ravager la planète
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
De nouvelles photos de l'astéroïde Ryugu nous aident à comprendre la formation des planètes
Floride: un mal mystérieux fait tituber lynx et panthères
La Russie lance avec succès un robot humanoïde dans l’espace
Pour se ressourcer, des chercheurs préconisent des pauses sans téléphone
Microplastiques dans l'eau potable : risques encore faibles pour la santé
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.056 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.