ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 20 Novembre 2019

INSOLITE - Publié le 06/05/2019 à 21:18


Le Népal balaye la découverte d'empreintes de yéti


AFP

L'armée népalaise a balayé les affirmations de l'armée indienne selon lesquelles ses soldats ont découvert les traces du yéti dans l'Himalaya, déclarant qu'il s'agissait plus vraisemblablement de celles d'un ours.

L'armée indienne avait posté lundi les photos "des empreintes du yéti", déclenchant hilarité et scepticisme sur les réseaux sociaux.

Le porte-parole de l'armée népalaise Bigyan Dev Pandey a déclaré que des officiers de liaison népalais s'étaient rendus sur place mais qu'à leur arrivée, les empreintes laissées dans la neige avaient disparu.

Mais les habitants ont raconté aux officiers qu'il s'agissait vraisemblablement de traces de plantigrades, et expliqué qu'il y avait souvent dans la région des empreintes étranges.

"Selon les habitants et les porteurs, de telles traces inhabituelles apparaissent fréquemment dans la zone et sont le fait d'ours sauvages", a-t-il dit à l'AFP.

Cette hypothèse va dans le sens de commentaires de spécialistes de la faune sauvage qui ont estimé que les Indiens avaient en fait vu des traces de pas de plantigrades élargies par le soleil et le vent.

Sur les photos de l'armée indienne, on pouvait voir des traces de pas mesurant quasiment un mètre de long.

"Pour la première fois, une expédition en haute montagne de l'armée indienne a localisé les mystérieuses empreintes de la bête mythique +yéti+'", avaient tweeté les forces armées du géant d'Asie du Sud.

"L'insaisissable Homme des neiges n'avait été vu auparavant que dans le parc national de Makalu-Barun", ajoutaient-elles, en référence aux fameuses empreintes retrouvées par l'explorateur britannique Eric Shipton en 1951 sur un glacier du mont Everest.

D'après de vieilles légendes népalaise et tibétaine, le "yéti" -- l'abominable homme des neiges -- est une créature simiesque, géante et féroce, qui hante les pentes de l'Himalaya. Son existence n'a encore jamais été prouvée scientifiquement.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


600 bouteilles de cognac remontées d'une épave centenaire en mer Baltique
Italie: une truffe blanche adjugée 120.000 euros à la traditionnelle vente d'Alba
A 67 ans, une femme devient la plus vieille jeune maman de Chine
Un avocat de 2,5 kilos bat un record à Hawaii
Une famille attendait la fin des temps recluse dans une ferme
Des robots pole danseurs aux côtés des strip-teaseuses dans un club nantais
Un maire décrète l’obligation d’être en joie pendant une semaine
Chine: après les chats, voilà les bars... à canards
Un serpent à deux têtes découvert à Bali
Après le coq Maurice, des canards accusés de cancaner trop fort
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La médecine traditionnelle chinoise doit être encadrée, selon les académies européennes
Vapotage: les autorités américaines pensent avoir percé le mystère des maladies pulmonaires
Les ossements de 14 mammouths découverts au Mexique
600 bouteilles de cognac remontées d'une épave centenaire en mer Baltique
Italie: une truffe blanche adjugée 120.000 euros à la traditionnelle vente d'Alba
 LES PLUS LUS 
Découverte au Japon d'une nouvelle espèce de dinosaure
Chine: après les chats, voilà les bars... à canards
Le monstre du Loch Ness: et s'il y avait anguille sous roche?
Antarctique: expédition écologique et éducative pour évaluer la pollution
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Un serpent à deux têtes découvert à Bali
Pérou: explosions et nuées de cendres depuis le volcan Ubinas
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Découverte d'une marche funèbre vieille de 550 millions d'années
Trois millions de dollars pour les auteurs de la première image d’un trou noir
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.071 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.