ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 30 Mai 2020

SANTE - Publié le 09/05/2019 à 21:16


Une étude chinoise établit un lien entre le diabète de type 2 et des risques élevés de cancers


AFP

Une nouvelle étude révèle qu'en Chine, le diabète de type 2 est lié à un risque élevé de développer plusieurs types de cancer chez les hommes et les femmes diabétiques. 

L'objectif de cette étude parue mercredi dans le Journal of Diabetes était d'étudier le risque de 23 types de cancers courants chez les patients atteints de diabète de type 2 (DT2) et de comparer ces données à la population chinoise globale. Les auteurs des travaux ont analysé des informations issues de la base de données d'un hôpital de Shanghai. 

"Le Shanghai Hospital Link Center a collecté des informations cliniques auprès des principaux hôpitaux généraux et spécialisés et a créé un référentiel centralisé de données pour tous les habitants de Shanghai depuis 2013. A partir de cette base de données, nous avons pu mener nos recherches de manière efficace et sans accrocs", explique le Dr Bin Cui, chercheur à la Shanghai Jiao Tong University School of Medicine (Chine) et co-auteur de l'étude. 

Les chercheurs ont identifié 410.191 adultes atteints de diabète de type 2 (et sans antécédents de cancer) de juillet 2013 à décembre 2016. Les patients ont été suivis jusqu'en décembre 2017 afin d'évaluer leurs risques de développer un cancer. Au terme de l'étude, 8.485 cas de cancers ont été identifiés. Les taux d'incidence normalisés pour les hommes et les femmes atteints de diabète de type 2 étaient respectivement de 34% (1,34) et de 62% (1,62), comparés à ceux et celles qui ne sont pas concernés par cette pathologie métabolique. 

Risques accrus de cancer de la prostate

Les femmes atteintes de diabète de type 2 ont présenté un risque deux fois plus élevé (2,33) de développer un cancer du nasopharynx. Le diabète était également associé à des risques plus élevés de cancer du foie, de cancer de l'œsophage, de cancer de la thyroïde, de cancer du poumon, de cancer du pancréas, de lymphome, de cancer de l'utérus, de cancer colorectal, de leucémie, de cancer du sein, de cancer du col utérin et de cancer gastrique. En revanche, le risque de cancer de la vésicule biliaire a diminué de façon significative.

Chez les hommes, le risque de cancer de la prostate s'est avéré presque deux fois plus élevé (1,86). Le diabète était également lié à des risques plus élevés de leucémie, de cancer de la peau, de cancer de la thyroïde, de lymphome, de cancer du rein, de cancer du foie, de cancer du pancréas, de cancer du poumon, de cancer colorectal et de cancer gastrique. Une diminution significative du risque de cancer de l'œsophage a toutefois été observée.

"Cette étude montre une augmentation significative des risques de cancers globaux et de certains cancers localisés chez les patients atteints de diabète de type 2. Nous suggérons qu'il est nécessaire d'établir des stratégies de dépistage et de préventions régulières du cancer chez les patients concernés", écrivent les auteurs. 

La Chine est l'une des zones du monde les plus touchées par l'épidémie de diabète. En 2017, une enquête publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) montrait que 11% de Chinois adultes souffrent de diabète (type 1 et 2) et que près de 36% d'entre eux sont pré-diabétiques. 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Confinement: un quart des fumeurs a augmenté sa consommation de tabac
Le manque de sommeil pourrait augmenter la fréquence des crises d'asthme chez les jeunes adultes
Les Français ont mieux vécu le confinement grâce à... leur chien
Enfant autiste : un animal domestique peut alléger le stress familial
Les masques grand public, mode d'emploi
Complications inflammatoires, neurologiques, cardio: les mauvaises surprises de Covid-19
Une maladie peut-être liée au coronavirus touche des enfants au Royaume-Uni
Une étude suggère que le Covid-19 ne serait pas sexuellement transmissible
Coronavirus: une vacherie qui réserve des surprises
Deux chats malades du coronavirus à New York
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.082 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.