ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 6 Décembre 2019

INSOLITE - Publié le 16/05/2019 à 19:35


Embrasse ta vache, le défi qui ne fait pas rire l'Autriche


AFP

Embrasser une vache pour une bonne cause ? Ce nouveau défi internet suscite la controverse en Autriche, où les accidents mortels impliquant bovidés et promeneurs ne sont pas rares et où la cohabitation entre tourisme et élevage en montagne relève de l'affaire d'État.

Lancé mercredi par le site helvétique Castl à destination d'un public germanophone en Allemagne, en Suisse et en Autriche, le #KuhKussChallenge invite à embrasser des vaches (« avec ou sans la langue ») pour récolter des fonds à des fins humanitaires.

Relayée par quelques personnalités du web de ces pays, cette initiative a été vivement désavouée jeudi par les autorités autrichiennes, qui ont mis en garde contre les risques que ce genre de pratique pouvaient impliquer.

« Un tel défi est réellement stupide et dangereux », a réagi la ministre de l'Agriculture Elisabeth Köstinger, mettant en garde contre les « conséquences graves » qu'il pouvait avoir.

Le directeur des services vétérinaires du Tyrol, une des principales régions d'élevage en montagne du pays, Josef Kössler, a lui aussi souligné qu'il pouvait être « très dangereux » d'approcher des vaches « que l'on ne connaît pas », en particulier si elles sont accompagnées de petits.

« Je trouve très préoccupant qu'on puisse vouloir utiliser nos animaux pour faire du buzz, notamment en raison des risques de blessures », a pour sa part relevé le président de la Chambre d'agriculture du Tyrol, Josef Hechenberger, qui a appelé solennellement le site à « revoir son projet ».

La cohabitation entre promeneurs et animaux constitue un sujet des plus sensibles dans les régions alpines d'Autriche, où tourisme et élevage constituent les deux principales mamelles de l'activité économique.

En février, un tribunal avait provoqué la consternation en condamnant un éleveur tyrolien à verser plusieurs centaines de milliers d'euros de dommages et intérêts aux proches d'une touriste allemande tuée en 2014 par un troupeau de vaches allaitantes qu'elle avait tenté de traverser avec son chien.

L'éleveur a fait appel, une procédure très suivie par la Fédération des agriculteurs autrichiens selon qui une confirmation de ce jugement signifierait « la fin de nos alpages ». Pour tenter de désamorcer la crise, le gouvernement autrichien a édicté en avril un « code de bonne conduite » recommandant notamment aux promeneurs d'éviter de s'approcher des vaches sur les alpages.

« Des initiatives comme ce challenge vont à l'encontre de nos efforts en faveur du vivre ensemble sur les alpages », a déploré Mme Köstinger jeudi.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


600 bouteilles de cognac remontées d'une épave centenaire en mer Baltique
Italie: une truffe blanche adjugée 120.000 euros à la traditionnelle vente d'Alba
A 67 ans, une femme devient la plus vieille jeune maman de Chine
Un avocat de 2,5 kilos bat un record à Hawaii
Une famille attendait la fin des temps recluse dans une ferme
Des robots pole danseurs aux côtés des strip-teaseuses dans un club nantais
Un maire décrète l’obligation d’être en joie pendant une semaine
Chine: après les chats, voilà les bars... à canards
Un serpent à deux têtes découvert à Bali
Après le coq Maurice, des canards accusés de cancaner trop fort
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Entrepôt high-tech pour livrer au plus vite du frais dans la ville qui ne dort jamais
La permaculture marine au secours des huîtres
Les espèces invasives apportées par l'Homme, l'autre menace pour l'Antarctique
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Une initiative inédite pour aider à protéger les tortues en Tunisie
 LES PLUS LUS 
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
La Russie n’utilisera plus son robot Fedor pour des missions dans l’espace
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
La prise d'une décision dépend de notre degré d'incertitude, affirment des scientifiques américains
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Découverte au Japon d'une nouvelle espèce de dinosaure
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Ablation de l'utérus : les femmes seraient plus sujettes à la dépression ou à l'anxiété après l'intervention
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.097 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.