ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 4 Juillet 2020

CIEL&ESPACE - Publié le 17/05/2019 à 18:56


Voir le trou noir fut comme reconstituer une chanson jouée sur un piano cassé, dit Katie Bouman


AFP

Katie Bouman est devenue une célébrité mondiale en avril pour son rôle-clé dans la création de la première image de trou noir jamais réalisée, une prouesse technologique qui lui a valu une invitation jeudi au Congrès américain.

Avec un plaisir évident, la souriante postdoctorante au centre d'astrophysique Harvard Smithsonian a patiemment expliqué le long processus ayant culminé par la publication, le 10 avril, de cette photo, d'apparence floutée, d'un halo orangé autour d'un disque noir, l'image du coeur de la galaxie Messier 87.

Comme la galaxie se trouve à 55 millions d'années-lumières, "l'anneau est incroyablement petit dans le ciel", a expliqué Katie Bouman à des parlementaires manifestement captivés. Il était "comparable à la taille d'une orange sur la surface de la Lune, vue depuis la Terre".

Les lois de la physique auraient obligé les humains à créer un télescope de la taille de la Terre pour le voir. D'où l'idée du télescope Event Horizon (EHT), une collaboration internationale qui regroupe une dizaine de radiotélescopes et d'observatoires répartis autour du globe, de l'Europe jusqu’au pôle sud, en passant par le Chili et Hawaï. En les combinant, les astronomes ont disposé, le temps de quelques observations, d'un télescope virtuel de la taille du globe.

Mais en raison du nombre limité de lieux, les télescopes n'ont enregistré que certaines fréquences et laissé des trous.

"En guise d'analogie, imaginez que les données prises par l'EHT sont les notes d'une chanson: chaque donnée correspond à une note de la chanson. Observer le trou noir avec le télescope Event Horizon revient à écouter une chanson jouée sur un piano où la moitié des touches sont cassées", a expliqué la trentenaire.

Il a donc fallu combler les trous pour reconstituer l'image du trou noir.

"De la même façon que votre cerveau est capable de reconnaître une chanson jouée sur un piano cassé s'il y a un nombre suffisant de touches intactes, nous sommes capables de créer des algorithmes pour reconstituer les informations manquantes de l'EHT afin de révéler l'image du trou noir", a-t-elle dit.

Le résultat final a été vérifié par quatre équipes indépendantes dans le monde. Les quatre images produites variaient légèrement mais avaient la même structure fondamentale.

"Voir ces images pour la première fois fut extraordinaire, l'un des souvenirs les plus heureux de ma vie", a témoigné Katie Bouman.

Elle a profité de l'audition pour rendre hommage aux nombreuses petites mains du projet: étudiants, doctorants et post-doctorants.

"Comme les trous noirs, les contributions de nombreux scientifiques en début de carrière passent souvent inaperçues", a dit l'ancienne doctorante au Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le siège de la Nasa prend le nom de Mary Jackson, première ingénieure afro-américaine
Miction impossible? La Nasa lance un appel à idées pour des toilettes lunaires
La voie lactée brille au-dessus des ruines d'Ariha en Syrie
Un éclair de plus de 700 km au Brésil
Le tir de la fusée Vega à Kourou reporté à cause de la météo
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Le Soleil vu de plus près: une cascade de surprises
Débris, constellations et satellites-espions: l'enjeu de la surveillance de l'espace
Titan, un monde de plaines, de montagnes et de lacs
La sonde spatiale japonaise Hayabusa 2 va entamer son retour sur Terre
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un virus de grippe porcine découvert comme propice à une prochaine pandémie
Le siège de la Nasa prend le nom de Mary Jackson, première ingénieure afro-américaine
Miction impossible? La Nasa lance un appel à idées pour des toilettes lunaires
Norvège: premiers coups de pelle pour excaver un bateau viking
Don du corps à la science: leur utilisation pour des crash tests
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.058 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.