ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 22 Octobre 2019

RECHERCHE - Publié le 03/06/2019 à 00:50


Consommer des myrtilles serait bon pour le coeur


AFP

Selon une nouvelle recherche britannique, menée par l'Université d'East Anglia, consommer 150g de myrtilles par jour réduit les risques de développer des maladies cardiovasculaires. 

Publie dans l'American Journal of Clinical Nutrition, l'étude a cherché à déterminer si la consommation de myrtilles avait un effet sur le syndrome métabolique, un ensemble de troubles du métabolisme qui augmente les risques de maladies cardiaques et qui se traduit le plus souvent par de l'hypertension artérielle, un excès de graisse abdominale et des taux élevés de lipides (graisses) et de glucoses (sucres) dans le sang.  

"Des études antérieures ont indiqué que les personnes qui consomment régulièrement des myrtilles ont un risque réduit de développer des maladies cardiovasculaires comme le diabète de type 2. Cela peut s'expliquer par le fait que les myrtilles sont riches en composés naturels appelés anthocyanines, qui sont les flavonoïdes responsables de la couleur rouge et bleue des fruits", expliquent les auteurs de l'étude dans un communiqué.

Pendant six mois, l'équipe de scientifiques a observé et étudié les effets de la consommation quotidienne de myrtilles chez 138 personnes en surpoids et obèses âgées de 50 à 75 ans et concernées par le syndrome métabolique.

L'expérience a consisté à comparer les avantages de manger des portions quotidiennes de 150g (l'équivalent d'une tasse à thé) de myrtilles par rapport à des portions de 75g. Les participants ont consommé les myrtilles sous forme lyophilisée et un groupe placebo a reçu une alternative de couleur pourpre faite de colorants et d'arômes artificiels.

Un risque réduit de 15%

"Nous avons constaté que la consommation d'une tasse de myrtilles par jour, soit 150g, a entraîné une amélioration soutenue de la fonction vasculaire et de la rigidité artérielle, ce qui fait une différence suffisante pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires de 12 à 15%", note le Dr Peter Curtis, co-auteur de l'étude.

"De façon inattendue, nous n'avons trouvé aucun avantage d'une plus petite dose quotidienne de 75 grammes (demi-tasse) de myrtilles dans ce groupe à risque. Il est possible que des apports journaliers plus élevés soient nécessaires pour les bienfaits sur la santé cardiaque de personnes obèses et à risque de maladies cardiaques", ajoute-t-il.

Au vu de ces résultats, les chercheurs recommandent aux personnes touchées par le syndrome métabolique de consommer une tasse de myrtilles par jour afin d'améliorer leur santé cardiovasculaire.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
L'infertilité masculine et le cancer de la prostate pourraient avoir des causes communes selon une étude
Des chercheurs ont appris à des rats à jouer à cache-cache
L'anémie en début de grossesse pourrait augmenter le risque d'autisme chez l'enfant
Des chercheurs présentent une méthode pour détecter "plus efficacement" la maladie d'Alzheimer
Dormir trop ou trop peu nuirait à la santé cardiaque
Découverte d’une seconde mutation génétique résistante au virus du sida
Vin rouge et flore intestinale, un lien trouvé dans une nouvelle étude
Pour se ressourcer, des chercheurs préconisent des pauses sans téléphone
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les enfants japonais champions de la santé grâce au déjeuner scolaire
Le raw foodisme de Médor et Tigrou n'est pas sans risque
Comment le cerveau accroît ou diminue la perception de la douleur
Un avocat de 2,5 kilos bat un record à Hawaii
Une famille attendait la fin des temps recluse dans une ferme
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
L’orientation sexuelle n’est pas définie par un seul gène
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Découverte d'une deuxième planète autour de l'étoile Beta Pictoris
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Climat: les canicules seront plus longues, prévient une étude
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.067 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.