ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 20 Juillet 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 03/06/2019 à 01:12


SpaceX assure que la visibilité de ses 60 satellites Starlink va diminuer


AFP

La société SpaceX a indiqué vendredi que les 60 premiers satellites de sa constellation d'internet à haut-débit Starlink fonctionnaient bien et seraient moins visibles depuis la Terre quand ils auront atteint leur orbite finale.

La firme d'Elon Musk a créé un phénomène inédit dans le ciel depuis le lancement simultané, le 23 mai dernier, d'une grappe de 60 satellites qui apparaissent depuis comme un "train" de points lumineux depuis le sol, à l'oeil nu.

De multiples observateurs ont photographié et filmé depuis une semaine l'étonnante file, qui traverse le ciel en quelques minutes.

Mais des astronomes craignent que la future constellation, qui pourrait compter jusqu'à 12.000 satellites pour fournir le globe entier en internet à haut débit, ne brouille toutes les observations par télescopes depuis la Terre. Elon Musk, jusqu'à présent, avait balayé ces inquiétudes, suscitant des critiques.

Dans son communiqué de vendredi, SpaceX annonce que "les 60 satellites ont déployé leurs panneaux solaires avec succès, ont généré de l'énergie et communiqué avec les stations au sol".

"Egalement, merci de noter que l'observabilité (sic) des satellites Starlink est spectaculairement réduite au fur et à mesure qu'ils montent leur orbite à une distance plus grande et s'orientent avec leurs antennes (...) tournées vers la Terre et leurs panneaux solaires à l'arrière du corps du satellite", a ajouté la société.

Les satellites ont initialement été libérés par une fusée SpaceX à 450 km d'altitude, ensemble. Progressivement, ils se sont séparés les uns des autres, sur une même file, et ont ouvert leurs panneaux solaires, qui reflètent la lumière du Soleil. Pendant les prochaines semaines, ils vont chacun monter à 550 km.

Le degré de réflectivité des satellites à cette orbite finale dépendra de l'angle exact des appareils par rapport à la Terre. Les astronomes ont de facto remarqué qu'ils étaient moins lumineux depuis quelques jours, par rapport aux premières observations.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


À 82 ans, Sue Finley, codeuse à la NASA, vise toujours les étoiles
Objectif Lune pour une sonde indienne
La machine qui a aidé les hommes à arriver sur la Lune
Des centaines d'objets archéologiques sur la Lune: faut-il les protéger?
Un drone sur Titan en 2034, la mission d'une vie
Test réussi par la Nasa de l'interruption d'urgence du lancement d'astronautes
Spectaculaire éclipse totale de soleil au-dessus du Chili
Les mystérieuses flatuosités de méthane de Mars
Découverte de l'origine très, très lointaine d'un sursaut radio rapide
La NASA va envoyer un drone sur Titan, plus grande lune de Saturne
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le cerveau connecté de Neuralink testé dès l'an prochain, selon Musk
Australie : des plongeurs au secours d'une raie manta
Quand une mère orang-outan veut mettre les voiles, elle se gratte
Une solution contre la fonte de l'Antarctique ouest? Des canons à neige
Les Vikings ont rasé les forêts, l'Islande reboise à tout-va
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.113 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.