ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 26 Mai 2020

SANTE - Publié le 08/06/2019 à 01:57


Suicide : des scientifiques étudient le génome des patients ayant tenté de mettre fin à leurs jours


AFP

Existe-t-il une cause biologique au suicide ? C'est la question posée par des chercheurs qui ont étudié le génome d'une vaste cohorte d'humains afin de déterminer si les gènes associés à la dépression, la bipolarité et la schizophrénie pouvaient augmenter le risque de tentative de suicide chez un individu. 

Publiés cette semaine dans The American Journal of Psychiatry, les travaux menés ont été réalisés par des chercheurs de l'Icahn School of Medicine à Mount Sinai (New York, Etats-Unis). Les chercheurs ont comparé les génomes de 6 569 personnes ayant fait une tentative de suicide à celui de 17 232 personnes n'ayant pas tenté de se suicider.

Tous étaient atteints de troubles mentaux tels que la dépression majeure, la bipolarité ou la schizophrénie. Les échantillons ont été prélevés à partir de 46 cohortes individuelles issues d'Europe, des États-Unis et d'Australie.

"On sait que les tentatives de suicide reposent en partie sur la génétique et que les études du génome peuvent fournir des renseignements inestimables sur la biologie sous-jacente", explique Niamh Mullins, chercheuse en génomique psychiatrique et autrice principale de l'étude.

Des gènes communs entre dépression majeure et tentative de suicide

L'étude a montré que les personnes sujettes aux tentatives de suicide ont une plus grande prédisposition génétique pour la dépression, quel que soit le trouble mental dont elles sont atteintes. "Ces résultats indiquent l'existence d'une étiologie génétique commune entre les tentatives de suicide (TS) et la dépression majeure", explique la Pre Mullins.

"D'autres efforts de collaboration pour amasser des échantillons à une échelle encore plus grande seront essentiels pour identifier des variantes génétiques spécifiques qui jouent un rôle dans l'augmentation du risque de tentative de suicide", ajoute-t-elle. 

A terme, l'objectif de ces recherches est de mettre au point de nouveaux traitements et de nouvelles méthodes de prévention, afin d'alléger le fardeau que le suicide ou les tentatives de suicide représentent pour les patients, les proches et les professionnels de santé.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Confinement: un quart des fumeurs a augmenté sa consommation de tabac
Le manque de sommeil pourrait augmenter la fréquence des crises d'asthme chez les jeunes adultes
Les Français ont mieux vécu le confinement grâce à... leur chien
Enfant autiste : un animal domestique peut alléger le stress familial
Les masques grand public, mode d'emploi
Complications inflammatoires, neurologiques, cardio: les mauvaises surprises de Covid-19
Une maladie peut-être liée au coronavirus touche des enfants au Royaume-Uni
Une étude suggère que le Covid-19 ne serait pas sexuellement transmissible
Coronavirus: une vacherie qui réserve des surprises
Deux chats malades du coronavirus à New York
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.070 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.