ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 19 Septembre 2019

PLANETE - Publié le 14/06/2019 à 14:02


Bonheur et Harmonie : deux pandas prometteurs pour la survie de l'espèce


AFP

Ils se roulent dans l'herbe, jouent à la balançoire et font la sieste comme tous leurs congénères. Mais Meimei et Hehe, deux jumeaux pandas nés d'une mère en captivité et d'un père en liberté, sont prometteurs pour la survie de l'espèce.

Nés il y a près d'un an dans la réserve de Hetaoping, dans le sud-ouest de la Chine, le frère et la soeur sont une réussite dans les efforts de diversification génétique de l'animal symbole de la nature en danger.

Une réussite officiellement inscrite mercredi dans le Livre des records lors d'une cérémonie dans la réserve de Shenshuping, où les deux petits pandas résident désormais.

La naissance de jumeaux n'arrive que dans un cas sur deux mais celle de Meimei (« Bonheur » en chinois) et Hehe (« Harmonie ») s'est avérée « particulièrement difficile », témoigne Liu Xiaoqiang, un des responsables de la réserve de Hetaoping.

Il a fallu réintroduire temporairement leur mère, élevée en captivité, dans la nature. Cela lui a pris plus d'un mois avant de s'accoupler avec un mâle, une opération qui s'est faite en dehors de toute intervention humaine.

« La diversité génétique des pandas en captivité reste assez limitée, il nous faut donc introduire du sang neuf venu de la nature », explique M. Liu à l'AFP.

La naissance des jumeaux constitue « un grand pas en avant » pour l'enrichissement du bassin génétique des pandas en captivité. Elle encourage les chercheurs à renouveler l'expérience à l'avenir, ajoute-t-il.  

La reproduction des pandas est notoirement difficile : la femelle n'est féconde que quelques jours par an et le mâle n'a souvent que bien peu d'intérêt pour la chose.  

Lors de la naissance de jumeaux, la mère ne s'occupe habituellement que d'un seul de ses petits, l'autre devant sa survie à sa prise en charge par des éleveurs dans le cas de pandas en captivité.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
Australie: quand des marsupiaux meurent d'intenses accouplements
Au Groenland, les chiens de traîneau menacés par la fonte des glaces
Antarctique: expédition écologique et éducative pour évaluer la pollution
Pérou: explosions et nuées de cendres depuis le volcan Ubinas
Le sommet sur l'Amazonie lancera un appel mondial pour sa protection
L'Allemagne va bannir le glyphosate fin 2023
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Des naissances rendues possibles par une méthode de la dernière chance
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Un sommeil prolongé peut réduire le syndrome métabolique
L'Etna à nouveau en éruption
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.056 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.