ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 19 Septembre 2019

RECHERCHE - Publié le 18/06/2019 à 12:55


Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien


AFP

Des scientifiques pensent avoir trouvé comment le chien parvient à faire fondre le coeur d'une personne pour la faire plier à ses désirs : tout serait dans deux muscles des sourcils, qui l'aideraient à avoir l'air triste... une technique maîtrisée par les bébés humains.

Dans une étude publiée lundi dans Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), des chercheurs expliquent avoir disséqué des cadavres de chiens domestiques et de loups sauvages, dont les chiens ont divergé il y a environ 33 000 ans.

Les animaux n'ont pas été tués pour cette étude.

Les scientifiques ont découvert deux muscles bien formés autour des yeux des chiens, mais qui ne l'étaient pas chez les loups.

Dans l'autre partie de l'étude, ils ont filmé des interactions de deux minutes entre des chiens et un humain inconnu d'eux, puis entre des loups et un humain. Seuls les chiens parvenaient à produire des mouvements de sourcils de forte intensité en regardant les humains.

«Cela les aide à agrandir leurs yeux, comme le font les bébés», dit Anne Burrows, professeure à l'université Duquesne de Pittsburgh, et co-auteure de l'étude. «Cela déclenche une réaction de protection chez les gens».

Comme les muscles étaient fortement développés chez les chiens mais pas chez les loups, « cela nous indique que ce muscle et sa fonction ont été sélectionnés » par les humains, ajoute Anne Burrows.

Cette étude s'ajoute à plusieurs autres dont une fameuse de 2015, menée par des chercheurs au Japon, qui a démontré que l'échange de regards entre des chiens et leurs maîtres menaient à un pic mutuel d'«hormone de l'amour» ocytocine. Tout comme ce qu'il se passe entre une mère et son nourrisson.

L'étude publiée lundi ne concernait que quatre loups et six chiens domestiques. Il faudrait en disséquer davantage pour confirmer le lien.

Les chercheurs voudraient également étudier d'anciennes races de chiens et les comparer à leurs descendants actuels, comme les chihuahas, et étudier d'autres espèces amies de l'homme, comme les chevaux et les chats

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Dormir trop ou trop peu nuirait à la santé cardiaque
Découverte d’une seconde mutation génétique résistante au virus du sida
Vin rouge et flore intestinale, un lien trouvé dans une nouvelle étude
Pour se ressourcer, des chercheurs préconisent des pauses sans téléphone
Cancer du poumon : des chercheurs ont identifié deux voies distinctes de propagation
Deux traitements prometteurs contre le virus Ebola
Prescrire trop d'antibiotiques aux enfants pourrait leur faire plus de mal que de bien
Des scientifiques produisent une vodka de Tchernobyl non radioactive
Les lunettes de soleil à verres jaunes ne protégeraient pas les conducteurs nocturnes
Chez les filles, la puberté précoce favoriserait l'apparition des migraines
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Des naissances rendues possibles par une méthode de la dernière chance
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Un sommeil prolongé peut réduire le syndrome métabolique
L'Etna à nouveau en éruption
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.061 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.