ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 20 Juillet 2019

PLANETE - Publié le 04/07/2019 à 16:20


Ces objets en plastique dont on pourrait facilement se passer


AFP

A la maison, au travail, dans les supermarchés... Les objets en plastique nous entourent quel que soit l'endroit où nous nous trouvons. Pourtant, un grand nombre d'entre eux sont loin d'être indispensables. 

Interdits dans les caisses de supermarchés français depuis le 1er juillet 2016 et dans les rayons fruits et légumes depuis le 1er janvier 2017, les sacs en plastique n'ont pas pour autant disparu de notre quotidien. S'il ne faut pas plus d'une seconde pour en fabriquer un, son usage ne se limite qu'à une vingtaine de minutes. Mais il lui faudra plusieurs siècles (entre 100 et 400 ans) pour se dégrader. 

Le sac plastique est l'exemple parfait de l'article plastique à usage unique sur lequel on pourrait aisément faire l'impasse en utilisant par exemple des pochettes en papier ou des sacs en tissu. Mais il est loin d'être le seul. 

La paille en plastique serait le 7e déchet le plus ramassé sur les plages

Comme précisé sur le site de Bas les Pailles, 8,8 millions de pailles sont jetées par jour en France, et ce uniquement dans l'industrie du fast-food. Aux Etats-Unis, ce chiffre passe à 500 millions chaque jour. "Assez pour faire deux fois et demi le tour de la planète", commente l'association. 

Or, ces petits objets en apparence anodins passent quelques minutes dans les verres pour ensuite être jetés et se retrouver dans les océans. Selon l'ONG Ocean Conservancy, la paille en plastique serait le septième déchet le plus ramassé sur les plages. Alors qu'on peut facilement les remplacer par des pailles en bambou, en inox ou en papier. Voire ne pas en utiliser du tout.

Pailles, touillettes, cotons-tiges, couverts, assiettes, gobelets... La liste des accessoires en plastique à usage unique est longue. Tous ces objets suivent le même principe : production massive, utilisation éphémère et transformation en déchet, avec les plages et les océans pour destination finale. En mars dernier, le Parlement européen a validé définitivement l'interdiction des objets en plastique précédemment cités, au plus tard d'ici début 2021. 

Selon un rapport du Forum économique mondial publié en 2016, il y aura plus de plastique que de poissons dans l'océan d'ici 2050 si nos modes de production et de consommation ne s'inversent pas. 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une solution contre la fonte de l'Antarctique ouest? Des canons à neige
Les Vikings ont rasé les forêts, l'Islande reboise à tout-va
En réduisant dès maintenant sa pollution à l'ozone, la Chine pourrait sauver 330.000 vies d'ici 2050
Naissance en Normandie de bébés crocodiles d'une espèce menacée
Viande de chien: pro et anti manifestent en Corée du Sud
Dans les Vosges, l'agonie rougeoyante des sapins mourant de soif
Des arbres pour sauver Paris du réchauffement ?
Lagos s'enfonce dans les eaux
Forêts: la Colombie a perdu deux fois la superficie de Berlin en 2018
Une petite vache marine devenue star des réseaux sociaux en Thaïlande
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le cerveau connecté de Neuralink testé dès l'an prochain, selon Musk
Australie : des plongeurs au secours d'une raie manta
Quand une mère orang-outan veut mettre les voiles, elle se gratte
Une solution contre la fonte de l'Antarctique ouest? Des canons à neige
Les Vikings ont rasé les forêts, l'Islande reboise à tout-va
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.061 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.