ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 12 Novembre 2019

SANTE - Publié le 06/07/2019 à 01:04


Démoustication en Lot-et-Garonne après un cas de dengue


AFP

Une opération de démoustication du moustique tigre va être effectuée dans des communes du Lot-et-Garonne après la confirmation d'un cas de dengue chez une personne revenant d'un pays étranger, a annoncé vendredi la préfecture.

Un cas de dengue a été confirmé chez une personne ayant séjourné à Boé, Bon-Encontre et Pont-du-Casse où la présence de moustiques tigre, potentiellement vecteurs de cette maladie, a été démontrée, lit-on dans un communiqué.

Les zones concernées seront traitées de lundi à mercredi.

La préfecture rappelle que "si le moustique tigre pique une personne malade, il peut devenir porteur du virus et le transmettre à d'autres personnes par piqûre".

Le Lot-et-Garonne est depuis août 2012, classé en niveau 1 du plan national anti-dissémination du Chikungunya, de la dengue et du zika. Ce niveau signifie que l'implantation du moustique est confirmée et active, ajoute le communiqué.

La Dordogne a procédé mardi à une opération semblable autour de l'hôpital de Bergerac après le passage mi-juin d'un patient porteur de la dengue.

Le moustique tigre, qui peut également transmettre le chikungunya et le zika, est implanté dans plus de la moitié des départements, dont Paris.

La dengue se traduit par de fortes fièvres, des douleurs articulaires et de la fatigue. Dans un faible pourcentage de cas, elle peut être mortelle si elle prend une forme hémorragique ou se porte sur des organes vitaux.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Un régime riche en fibres et en yaourt pourrait protéger du cancer du poumon
Les enfants japonais champions de la santé grâce au déjeuner scolaire
Le raw foodisme de Médor et Tigrou n'est pas sans risque
Comment le cerveau accroît ou diminue la perception de la douleur
Les défenseurs du vapotage sur des charbons ardents
Les foetus seraient plus attirés par la musique classique que par le rock
La congélation embryonnaire serait associée à un poids plus élevé à la naissance
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Beauté des ongles, mais risques pour la santé
Les femmes vivent plus longtemps que les hommes, mais pas forcément en bonne santé
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les animaux mâles sur-représentés dans les musées d'histoire naturelle
A Herculanum, des techniques de pointe révèlent la splendeur de maisons antiques
Une nouvelle espèce de crustacés découverte dans la gueule d'un requin-baleine
Le pirarucu, poisson géant d'Amazonie prisé par les gastronomes
L'oiseau le plus bruyant du monde crie pour trouver l'amour
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Découverte au Japon d'une nouvelle espèce de dinosaure
Le monstre du Loch Ness: et s'il y avait anguille sous roche?
Chine: après les chats, voilà les bars... à canards
Polluants détectés chez les Français : quelles sources et quels dangers?
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Un serpent à deux têtes découvert à Bali
En Chine, on règle avec son visage même quand on paie pas de mine
Antarctique: expédition écologique et éducative pour évaluer la pollution
Pérou: explosions et nuées de cendres depuis le volcan Ubinas
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.070 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.