ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 20 Juillet 2019

RECHERCHE - Publié le 06/07/2019 à 01:06


L'exercice physique réduirait l'anxiété chez les seniors traités par chimiothérapie


AFP

Des chercheurs du centre médical de l'université de Rochester aux Etats-Unis ont étudié les bienfaits de l'exercice physique sur les personnes âgées de plus de 60 ans atteintes de cancer et traités par chimiothérapie.

L'éprouvante expérience du cancer a des effets sur le physique, mais également sur le mental et peut profondément nuire au bien-être émotionnel et social. Cette maladie est souvent liée à des signes d'anxiété et de dépression, qui peuvent parfois pousser le patient à interrompre le traitement.

"Il est nécessaire de rechercher des traitements alternatifs sûrs et efficaces pour réduire l'anxiété et les troubles de l'humeur et améliorer le bien-être émotionnel et social, y compris des traitements non médicamenteux", précisent les auteurs de l'étude dans un communiqué.

Basée sur des études antérieures qui ont montré que l'exercice physique pouvait améliorer le bien-être émotionnel des patients atteints de cancer, cette nouvelle recherche publiée dans The Journal of American Geriatrics Society porte sur le programme Exercise for Cancer Patients (EXCAP), qui propose des exercices d'aérobic et d'entraînement en résistance effectués à domicile, d'une intensité faible à modérée.

L'exercice aide les patients à gérer l'anxiété post-chimiothérapie

L'âge moyen des participants à l'étude était de 67 ans, et 77% étaient atteints de cancer du sein. Au cours du programme, les patients ont porté un podomètre et ont enregistré leur nombre de pas chaque jour pendant six semaines, à partir de leur premier jour de traitement de chimiothérapie.

Les patients ont reçu des instructions d'entraînement, comprenant dix exercices obligatoires quotidiens (flexions de jambes, pressions sur la poitrine) et quatre exercices facultatifs par jour. Les participants ont été encouragés à augmenter graduellement l'intensité de l'effort tout au long du programme.

Au terme de l'entraînement, les chercheurs ont évalué l'humeur, le bien-être social et le bien-être émotionnel des patients. Pour chaque critère, les patients qui ont participé au programme EXCAP ayant obtenu les scores de base les plus faibles présentaient des améliorations plus importantes après 6 semaines. Ces améliorations étaient cliniquement significatives pour l'anxiété post-intervention et le bien-être social, indique l'étude.

"D'autres essais randomisés contrôlés sont nécessaires pour confirmer ces résultats et évaluer la prescription d'exercice appropriée pour gérer l'anxiété, l'humeur et le bien-être chez cette population de patients", précisent toutefois les auteurs à l'origine de l'étude.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Alzheimer : des scientifiques tentent d'expliquer pourquoi la maladie touche plus les femmes que les hommes
Des chercheurs français identifient un mécanisme cellulaire impliqué dans les grossesses pathologiques
Des chercheurs français ouvrent la voie à une nouvelle génération d'antibiotiques
La pollution atmosphérique serait responsable d'un vieillissement prématuré des poumons
Des chercheurs créent un logiciel pour prédire la performance des athlètes
Des chercheurs éliminent le virus du sida chez des souris infectées
L'exercice physique réduirait l'anxiété chez les seniors traités par chimiothérapie
Le cannabis peut-il remplacer les antidouleurs ?
La distribution des graisses dans le corps et le risque de maladies cardiaques sont-ils liés ?
La musique permettrait d'améliorer ses notes en maths et en sciences
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le cerveau connecté de Neuralink testé dès l'an prochain, selon Musk
Australie : des plongeurs au secours d'une raie manta
Quand une mère orang-outan veut mettre les voiles, elle se gratte
Une solution contre la fonte de l'Antarctique ouest? Des canons à neige
Les Vikings ont rasé les forêts, l'Islande reboise à tout-va
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.053 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.