ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 20 Juillet 2019

INSOLITE - Publié le 06/07/2019 à 01:11


Une tête géante de Trump immergée dans une rivière en France


AFP

Une immense structure gonflable représentant la tête du président américain Donald Trump, à moitié immergée, a été installée vendredi dans une rivière du nord-est de la France, la Moselle, pour dénoncer ses positions contre le climat, dans le cadre du Festival Constellations, centré sur les arts numériques.

«L'idée, c'était de bâillonner Trump, de le faire taire, mais il continue à parler, très sûr de lui », explique l'artiste Jacques Rival, à l'origine du projet.

L'installation qui doit rester en place jusqu'au 7 septembre à Metz, baptisée Everything is Fine, montre «un Trump en perdition, mais qui continue à vouloir être seul contre tous, à vouloir oeuvrer contre l'intérêt commun», ajoute-t-il.

La tête, haute de 4,60 m et large de 6 m, en toile PVC peinte, est gonflée en permanence grâce à un système de soufflerie. Sa main droite sort de l'eau, faisant le signe OK avec les doigts.  

La nuit, un jeu de lumière créera «une atmosphère sécuritaire, avec un éclairage dynamique», précise l'artiste de 47 ans, habitué des oeuvres monumentales et satiriques.

La bande son du discours qu'avait tenu en 2017 M. Trump lors du retrait des États-Unis à l'accord de Paris sur le climat est diffusée, tronquée, donnant l'impression qu'il parle dans l'eau. De sa bouche, sous l'eau, sortent des bulles.  

Un bouton est installé sur le quai, en contrebas du pont des Roches, pour inciter les passants à le faire taire ou bien à remettre en route son flot de paroles incompréhensibles.  

L'installation s'inscrit dans le parcours d'arts numériques, composé de 14 oeuvres, du Festival Constellations, qui a drainé l'an dernier quelque 950 000 visiteurs.

Avec cette oeuvre, «il s'agit de sensibiliser le public à l'importance de s'engager sur ces sujets (l'environnement et la biodiversité), de manière décalée et quasi burlesque», explique Hacène Lekadir, adjoint à la culture de la ville de Metz.

«C'est aussi modestement un message envoyé au président Trump pour lui dire combien ses postures et ses positions anti écologiques sont dangereuses pour le monde entier», ajoute-t-il.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Australie : des plongeurs au secours d'une raie manta
Quand une mère orang-outan veut mettre les voiles, elle se gratte
Le chien, meilleur ami de l'homme contre les punaises de lit
Inde: le son des abeilles pour éloigner les éléphants des rails
Une tapisserie Game of Thrones de 90 mètres bientôt à Bayeux
Sa famille le croyait mort, un Américain réapparaît lors d'un barbecue
Une tête géante de Trump immergée dans une rivière en France
France: procès du coq Maurice, nuisance sonore ou symbole de la ruralité?
L'égoportrait cinq fois plus mortel que les attaques de requins
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le cerveau connecté de Neuralink testé dès l'an prochain, selon Musk
Australie : des plongeurs au secours d'une raie manta
Quand une mère orang-outan veut mettre les voiles, elle se gratte
Une solution contre la fonte de l'Antarctique ouest? Des canons à neige
Les Vikings ont rasé les forêts, l'Islande reboise à tout-va
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.080 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.