ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 9 Décembre 2019

RECHERCHE - Publié le 13/07/2019 à 14:34


Des chercheurs français ouvrent la voie à une nouvelle génération d'antibiotiques


AFP

Des chercheurs français ont mis au point de nouvelles molécules efficaces pour éliminer des bactéries résistantes aux traitements existants et qui ne semblent pas déclencher de nouvelles résistances, constituant ainsi des "candidats prometteurs au développement de nouveaux antibiotiques".

Leurs résultats chez les rongeurs, publiés mardi dans la revue américaine Plos Biology, devront encore être confirmés par des essais cliniques chez l'humain, soulignent ces équipes de biochimistes et de chimistes de l'Inserm et de l'université de Rennes.

"Nous nous sommes rendu compte qu'une toxine fabriquée par les staphylocoques dorés dont le rôle était de faciliter l'infection était également capable de tuer d'autres bactéries présentes dans notre organisme", explique Brice Felden, auteur principal de l'étude, dans un communiqué.

Les chercheurs ont alors modifié cette molécule pour supprimer sa toxicité pour l'organisme tout en conservant ses propriétés antibactériennes.

Sur la vingtaine de molécules créées, deux se sont avérées efficaces pour traiter des souris infectées par des souches résistantes de Staphylocoque doré et de Pseudomonas aeruginosa, bactérie à l'origine notamment d'infections nosocomiales (contractées à l'occasion d'une hospitalisation).

L'activité antibactérienne de ces composés est en partie due à leur capacité à provoquer une perméabilité de la membrane des bactéries infectieuses, ce qui entraîne leur mort.

Aucune toxicité sur les autres cellules et organes n'a été observée, "que ce soit chez l'animal ou sur des cellules humaines", précisent les chercheurs.

Par ailleurs, les bactéries laissées en contact avec ces antibiotiques n'ont pas développé de résistance à ces nouvelles molécules, même lorsque les chercheurs "ont créé des conditions favorables au développement" de telles résistances.

"La prudence reste encore de mise sur ce point car l'expérience a été réalisée sur des temps courts, jusqu'à 15 jours", souligne le communiqué.

"Nous pensons que ces nouvelles molécules représentent des candidats prometteurs au développement de nouveaux antibiotiques, pouvant apporter des traitements alternatifs à la résistance aux antimicrobiens", estime le Pr Felden.

Le développement de l'antibiorésistance met à mal l'efficacité de certains traitements existants et "constitue une menace croissante pour la santé mondiale", selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Selon une étude britannique, ce phénomène pourrait causer dix millions de décès par an d'ici à 2050.

Or "les nouveaux antibiotiques mis sur le marché sont peu nombreux et se résument à des dérivés" de molécules déjà existantes, rappellent l'Inserm et l'université de Rennes.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Comment la recherche nobélisée prolonge la vie de malades du cancer
Le recours au cannabis serait peu efficace pour réduire la consommation d'opioïdes chez les patients dépendants
Des chercheurs ont appris à des rats à conduire des mini-voitures
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
L'infertilité masculine et le cancer de la prostate pourraient avoir des causes communes selon une étude
Des chercheurs ont appris à des rats à jouer à cache-cache
L'anémie en début de grossesse pourrait augmenter le risque d'autisme chez l'enfant
Des chercheurs présentent une méthode pour détecter "plus efficacement" la maladie d'Alzheimer
Dormir trop ou trop peu nuirait à la santé cardiaque
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Entrepôt high-tech pour livrer au plus vite du frais dans la ville qui ne dort jamais
La permaculture marine au secours des huîtres
Les espèces invasives apportées par l'Homme, l'autre menace pour l'Antarctique
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Une initiative inédite pour aider à protéger les tortues en Tunisie
 LES PLUS LUS 
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
La Russie n’utilisera plus son robot Fedor pour des missions dans l’espace
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
La prise d'une décision dépend de notre degré d'incertitude, affirment des scientifiques américains
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Ablation de l'utérus : les femmes seraient plus sujettes à la dépression ou à l'anxiété après l'intervention
Découverte au Japon d'une nouvelle espèce de dinosaure
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.063 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.