ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 9 Décembre 2019

PLANETE - Publié le 17/07/2019 à 21:15


En réduisant dès maintenant sa pollution à l'ozone, la Chine pourrait sauver 330.000 vies d'ici 2050


AFP

Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'Observatoire de la Terre Lamont-Doherty de l'Université Columbia (Etats-Unis), la Chine pourrait sauver des centaines de milliers de vies à long terme si elle prend dès maintenant des mesures pour réduire sa pollution à l'ozone.

Publiée dans Environmental Research Letters, l'étude a analysé l'impact de la pollution à l'ozone en Chine sur la santé en se basant sur trois scénarii différents. Le premier scénario a analysé ce qui se passerait si les niveaux de pollution atmosphérique de la Chine restaient fixes, mais que le climat continuait de se réchauffer.

Le deuxième scénario portait sur les effets du changement climatique avec une augmentation de 10% des émissions de pollution par l'ozone, tandis que le troisième scénario a prédit les impacts du changement climatique couplés à une approche visant à réduire de 60% les émissions génératrices d'ozone de la Chine.

Selon l'étude, le changement climatique à lui seul pourrait causer une augmentation de 11% de la pollution à l'ozone en Chine. "Cela entraînerait 62.000 décès prématurés supplémentaires d'ici 2050", estiment les scientifiques. Dans le deuxième scénario, le nombre de décès prématurés supplémentaires passerait à 80.000. Mais le troisième scénario permettrait d'éviter 330.000 décès prématurés. 

La Chine pourrait être un exemple pour les autres pays d'Asie

"La pollution de l'air est un problème majeur en Chine à l'heure actuelle. C'est un risque très sérieux pour la santé. Il est donc important de réfléchir aux changements qui peuvent être apportés pour faire avancer ce problème", souligne Daniel Westervelt, chercheur scientifique associé chez Lamont-Doherty et auteur principal de l'étude.

L'équipe de chercheurs estime également que les gains de la Chine en matière de qualité de l'air, si elle décidait de réduire ses émissions, pourraient encourager d'autres pays d'Asie, comme l'Inde. "Si la Chine est capable d'être un chef de file dans ce domaine, d'autres pays pourraient emboîter le pas", avance Daniel Westervelt.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


La permaculture marine au secours des huîtres
Les espèces invasives apportées par l'Homme, l'autre menace pour l'Antarctique
Une initiative inédite pour aider à protéger les tortues en Tunisie
Arctique: le réchauffement cause des difficultés à deux explorateurs
Plaie des océans, les microplastiques contaminent aussi les fleuves européens
Au Royaume-Uni, les castors appelés à la rescousse contre les inondations
La période de reproduction de la grande barrière de corail a commencé
Un petit ruminant disparu des radars depuis 25 ans photographié au Vietnam
Les coraux des Caraïbes en danger de mort
Climat: plus vite, plus haut que prévu pour les océans?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Entrepôt high-tech pour livrer au plus vite du frais dans la ville qui ne dort jamais
La permaculture marine au secours des huîtres
Les espèces invasives apportées par l'Homme, l'autre menace pour l'Antarctique
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Une initiative inédite pour aider à protéger les tortues en Tunisie
 LES PLUS LUS 
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
La Russie n’utilisera plus son robot Fedor pour des missions dans l’espace
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
La prise d'une décision dépend de notre degré d'incertitude, affirment des scientifiques américains
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Ablation de l'utérus : les femmes seraient plus sujettes à la dépression ou à l'anxiété après l'intervention
Découverte au Japon d'une nouvelle espèce de dinosaure
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.070 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.