ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 6 Décembre 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 17/07/2019 à 21:39


Le cerveau connecté de Neuralink testé dès l'an prochain, selon Musk


AFP

La startup Neuralink qui développe une interface reliant le cerveau aux ordinateurs devrait réaliser ses premiers tests sur des individus dès l'an prochain, a annoncé son patron Elon Musk mardi soir à San Francisco.

"Nous pouvons réaliser une interface cerveau-machine complète", s'est félicité M. Musk, lors d'une manifestation high tech à San Francisco où le milliardaire et les membres de l'équipe de Neuralink ont présenté un état de leurs recherches. Le projet peut "réaliser une sorte de symbiose avec l'intelligence artificielle", assure-t-il.

L'entrepreneur futuriste (Tesla, SpaceX) soutient que ce qu'il nomme "dentelle neuronale", union entre le cerveau et les ordinateurs, est un contrefeu vital face à l'intelligence artificielle qui, selon lui, fait courir le risque aux humains de n'être un jour plus que des "chats domestiques".

Neuralink a dévoilé une première version d'un minuscule capteur destiné à être implanté dans le cerveau grâce à une infime incision pratiquée par un robot conçu pour cette tâche de haute précision.

"Ce sont de minuscules électrodes que le robot implante délicatement", a expliqué M. Musk, ajoutant que des milliers d'électrodes pourraient à l'avenir être connectées au cerveau.

Pour l'instant, l'objectif est de laisser l'individu doté d'implants contrôler un smartphone par la pensée, mais la technologie pourrait éventuellement s'étendre à d'autres dispositifs tels que des outils de robotique. "Cela a un énorme potentiel", estime M. Musk, "nous espérons pouvoir l'implanter sur un humain avant la fin de l'année prochaine."

Selon un neurochirurgien de Neuralink, l'une des premières applications de cette technologie vise le traitement de maladies neurologiques. Mais l'objectif à long terme est de rendre les implants si sûrs, fiables et simples qu'ils pourraient entrer dans le champ de la chirurgie élective (de confort) pour des individus qui rêvent de doter leur cerveau d'une puissance informatique.

Elon Musk veut croire que de tels implants seront bientôt aussi répandus qu'une chirurgie oculaire au laser.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Entrepôt high-tech pour livrer au plus vite du frais dans la ville qui ne dort jamais
Le streaming en expansion, son empreinte écologique aussi
L'emploi à l'ère de l'intelligence artificielle: des robots et des hommes
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Révolution technologique en Birmanie, un des derniers pays à adopter un code informatique universel
En Chine, on règle avec son visage même quand on paie pas de mine
42, une école française d'informatique qui bouscule les codes
Le cerveau connecté de Neuralink testé dès l'an prochain, selon Musk
Un jeu vidéo conçu pour développer l'intelligence émotionnelle chez les adolescents
Les jeux vidéo de type Minecraft permettent-ils de doper la créativité ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Entrepôt high-tech pour livrer au plus vite du frais dans la ville qui ne dort jamais
La permaculture marine au secours des huîtres
Les espèces invasives apportées par l'Homme, l'autre menace pour l'Antarctique
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Une initiative inédite pour aider à protéger les tortues en Tunisie
 LES PLUS LUS 
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
La Russie n’utilisera plus son robot Fedor pour des missions dans l’espace
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
La prise d'une décision dépend de notre degré d'incertitude, affirment des scientifiques américains
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Découverte au Japon d'une nouvelle espèce de dinosaure
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Ablation de l'utérus : les femmes seraient plus sujettes à la dépression ou à l'anxiété après l'intervention
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.189 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.