ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 24 Fevrier 2020

RECHERCHE - Publié le 25/07/2019 à 16:25


Une simple mèche de cheveux pour déceler la dépression chez les adolescents


AFP

Des chercheurs ont examiné la présence d'une hormone du stress dans les cheveux des adolescents afin de d'identifier des cas de dépression. Connue comme l'hormone associée au stress, le cortisol peut se mesurer dans l'urine, la salive... mais aussi les cheveux.

Cette nouvelle étude publiée dans la revue Psychoneuroendocrinology a porté sur 432 filles et garçons âgés de 11 à 17 ans, qui ont participé à une recherche plus vaste sur le lien entre les facteurs sociaux et la santé des adolescents. 

Les chercheurs ont soumis aux participants un questionnaire visant à évaluer les facteurs pouvant affecter leur santé mentale. Les adolescents ont été invités à évaluer leur expérience dans divers domaines, y compris la fréquence à laquelle ils estiment que leur vie a été un échec ou que des tierces personnes se sont montrées hostiles à leur égard.

Evaluer l'efficacité des thérapies grâce à cette méthode

Les chercheurs ont ensuite examiné les mèches de cheveux des adolescents mesurant (pour la plupart) 3 centimètres : assez pour évaluer les niveaux de cortisol pour les trois mois précédents, affirment-ils. Après avoir tenu compte des réponses fournies dans les questionnaires, les chercheurs ont mesuré les taux de cortisol dans les échantillons capillaires des participants et ont constaté que des niveaux de cortisol faibles ou élevés avaient une relation statistiquement significative avec la dépression.

"Il est possible que les tests de dépistage du cortisol ne servent pas seulement d'outil de détection, mais aussi de moyen de surveiller avec le temps si la thérapie et les médicaments aident les personnes souffrant de dépression ou si la maladie mentale s'intensifie et expose l'adolescent au risque de suicide", suggère Jodi Ford, autrice principale de l'étude et professeure agrégée de sciences infirmières à l'université d'Etat de l'Ohio.Les auteurs de l'étude espèrent pouvoir réaliser des recherches plus longues et sûres de plus vastes cohortes d'adolescents pour étayer cette théorie. 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Comment la recherche nobélisée prolonge la vie de malades du cancer
Le recours au cannabis serait peu efficace pour réduire la consommation d'opioïdes chez les patients dépendants
Des chercheurs ont appris à des rats à conduire des mini-voitures
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
L'infertilité masculine et le cancer de la prostate pourraient avoir des causes communes selon une étude
Des chercheurs ont appris à des rats à jouer à cache-cache
L'anémie en début de grossesse pourrait augmenter le risque d'autisme chez l'enfant
Des chercheurs présentent une méthode pour détecter "plus efficacement" la maladie d'Alzheimer
Dormir trop ou trop peu nuirait à la santé cardiaque
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
Un maire décrète l’obligation d’être en joie pendant une semaine
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
L'antique tombe de la Dame de Vix, princesse celtique, ressurgit de la terre
Les squelettes surnommés les amants de Modène étaient deux hommes
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
L'anémie en début de grossesse pourrait augmenter le risque d'autisme chez l'enfant
Se montrer plus extraverti pour se sentir mieux ?
Des chercheurs ont appris à des rats à jouer à cache-cache
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.071 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.