ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 16 Décembre 2019

SANTE - Publié le 25/07/2019 à 16:25


Utiliser des cigarettes électroniques pour arrêter le tabac ?


AFP

Aux États-Unis, une équipe du Massachusetts General Hospital (MGH) s'est penchée sur 8.000 fumeurs adultes ayant pris part à l'étude PATH (Population Assessment of Tobacco and Health).

L'équipe a constitué un groupe de participants représentatif de la population adulte américaine. La consommation de tabac de ce groupe a été évaluée au moyen d'un entretien annuel.

Grâce aux informations récoltées, l'équipe a mesuré la probabilité pour les fumeurs d'arrêter le tabac avec succès, et ce en comparant l'usage quotidien et non quotidien des cigarettes électroniques chez les fumeurs de tabac réguliers.

Publiés en ligne dans la revue Nicotine and Tobacco Research, les résultats montrent que les fumeurs de tabac ayant quotidiennement recours aux e-cigarettes étaient plus susceptibles d'arrêter le tabac en un an. Ils avaient aussi 77% de chances de ne pas se remettre à fumer au cours des deux années suivantes par rapport à ceux qui n'ont pas eu recours à l'e-cigarette.

Cependant, ceux qui ont utilisé la cigarette électronique de façon non quotidienne n'ont pas vu leur chance d'arrêter définitivement la cigarette augmenter.

"Ces résultats laissent supposer que les fumeurs qui comptent sur la cigarette électronique pour arrêter le tabac doivent l'utiliser tous les jours pour obtenir des résultats", explique l'auteure principale Sara Kalkhoran.

"Les fumeurs qui souhaitent arrêter doivent toutefois être encouragés à utiliser des méthodes approuvées par la FDA plutôt que les e-cigarettes", explique Nancy Rigotti, médecin et auteure principale du papier. "Les cigarettes électroniques peuvent en aider certains chez qui ces méthodes n'ont pas fonctionné", ajoute-t-elle.

Parmi les méthodes validées par la FDA figurent la varenicline et le bupropion, ainsi que les patchs, pastilles et chewing-gums à la nicotine. 

Si les e-cigarettes contiennent de la nicotine, elles ne brûlent pas de tabac. 

"Les e-cigarettes ont connu un succès si soudain que de nombreuses questions se posent toujours sur la manière dont les fumeurs peuvent s'en servir pour arrêter ou minimiser les risques", explique Rigotti.

De précédentes recherches avaient associé les cigarettes électroniques à une série de problèmes cardiaques, pulmonaires et sanguins, ce qui suggère que leur usage n'est pas non plus sans risque.

Cette semaine, la FDA a lancé sa première campagne de prévention télévisée consacrée à la cigarette électronique. Elle vise à sensibiliser les enfants et les adolescents aux dangers de ce produit.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Deux fois moins de maux de tête grâce au cannabis thérapeutique ?
Les couettes et oreillers en plume peuvent être nocives pour les poumons, alertent des médecins
Cancers : les plus pauvres, les moins armés
De moins en moins d'additifs dans nos assiettes
Une étude confirme les bienfaits du yoga pour soigner les douleur au dos et les troubles du sommeil
La médecine traditionnelle chinoise doit être encadrée, selon les académies européennes
Vapotage: les autorités américaines pensent avoir percé le mystère des maladies pulmonaires
Une nouvelle souche rare du VIH enregistrée
La pneumonie tue un enfant toutes les 39 secondes
Un régime riche en fibres et en yaourt pourrait protéger du cancer du poumon
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les chiens savent catégoriser les mots, même prononcés par des inconnus
Le Soleil vu de plus près: une cascade de surprises
Des fossiles révèlent comment nos oreilles sont nées
Une nouvelle espèce de dinosaure, herbivore et court sur pattes, découverte en Equateur
Les orques ménopausées dopent la survie de leurs petits-enfants
 LES PLUS LUS 
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
La Russie n’utilisera plus son robot Fedor pour des missions dans l’espace
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
La prise d'une décision dépend de notre degré d'incertitude, affirment des scientifiques américains
Ablation de l'utérus : les femmes seraient plus sujettes à la dépression ou à l'anxiété après l'intervention
L'antique tombe de la Dame de Vix, princesse celtique, ressurgit de la terre
Des compléments alimentaires aideraient à réduire certaines maladies mentales
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.070 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.