ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 17 Août 2019

SANTE - Publié le 25/07/2019 à 16:30


Sauter le petit déjeuner pourrait favoriser les mauvaises habitudes alimentaires chez les ados


AFP

Faire l'impasse sur le premier repas de la journée peut entraîner de mauvaises habitudes et favoriser la prise de poids chez les adolescents, pointe une nouvelle étude.

Plusieurs mythes subsistent autour du petit déjeuner. Existe-il une heure idéale pour éviter la prise de poids ? Est-ce réellement le repas le plus important de la journée ? Il n'est pas rare que les (nombreuses) études consacrées au sujet se contredisent. Même si les nutritionnistes s'accordent à dire que l'importance de ce repas varie surtout en fonction des individus : certains en ont besoin tandis que d'autres peuvent s'en passer. 

Une nouvelle étude publiée dans Scientific Reports suggère toutefois un lien entre mauvaises habitudes alimentaires et risques accrus de surpoids chez les adolescents. En analysant les données de deux grandes enquêtes menées en Europe et au Brésil sur 3.528 adolescents de 2006 à 2007, des chercheurs de l'école de médecine de l'université de São Paulo en collaboration avec plusieurs instituts européens ont exploré la manière dont les comportements alimentaires peuvent influer sur le métabolisme et l'adiposité (masse graisseuse) des adolescents. 

Un questionnaire concernant les préférences alimentaires et le mode de vie a été remis à chaque participant, avec une mention spécifique invitant à préciser à quelle fréquence ils rataient le petit déjeuner. D'autres aspects ont été pris en compte comme la durée de sommeil et leur comportement alimentaire en situation de sédentarité, notamment lorsqu'ils passent du temps devant un écran. 

Rater le petit déjeuner pourrait favoriser le recours à la malbouffe

L'omission du petit déjeuner était le comportement prédominant associé à l'obésité chez les garçons européens et brésiliens et les filles européennes, même avec un apport de sommeil satisfaisant, notent les chercheurs. Selon les auteurs de l'étude, ne pas prendre de petit-déjeuner à la maison et avaler une collation sur le chemin de l'école ou à l'heure du déjeuner peut entraîner une alimentation déséquilibrée, ce qui rendrait potentiellement les adolescents vulnérables au gain de poids.

"En sautant le petit déjeuner, des millions d'enfants et d'adolescents du monde entier remplacent probablement un repas maison sain composé de produits laitiers, de céréales complètes et de fruits par des aliments hypercaloriques industrialisés de faible valeur nutritive, tels que les pâtisseries et les boissons sucrées, qui sont directement associés au développement de l'obésité", explique dans un communiqué l'épidémiologiste Elsie Costa de Oliveira Forkert, membre du service de médecine préventive de l'université de São Paulo et chercheuse principale de l'étude. 

Cette recherche ne peut pas assurer que le simple fait de sauter le petit déjeuner fait grossir puisque les résultats reposent uniquement sur des observations et sur des questionnaires remplis par les participants eux-mêmes. Mais elle met l'accent sur les dangers de la malbouffe et de la sédentarité chez les adolescents d'aujourd'hui.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une étude relie un excès de temps passé devant l'écran à un risque de surpoids chez les enfants
L'âge de la puberté, un indicateur de la future densité osseuse ?
Une étude montre que la combinaison cannabis-opiacés est associée à des taux élevés d'anxiété
Mort subite du nourrisson: des médecins strasbourgeois travaillent à un dépistage de bébés à risque
Respirer un air pollué serait aussi nocif pour les poumons que fumer un paquet de cigarettes par jour
Trop de café pourrait favoriser l'apparition des migraines
Stopper le tabac et surveiller son cholestérol réduirait les risques de démence
Un traitement antibactérien déjà disponible sur le marché pourrait aider à lutter contre le virus Ebola
Ils réussissent à imprimer des parties fonctionnelles du coeur
La micro-sieste : où la pratiquer, comment et quels bienfaits ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'homme de Neandertal avait développé l'oreille du surfeur pour pêcher
Le squelette d'une mérovingienne mis au jour à Cahors
Il neige du plastique dans les Alpes et l’Arctique
La NASA se prépare pour Mars dans un champ de lave en Islande
Virgin Galactic dévoile son nouveau centre de contrôle et annonce ses derniers tests
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.053 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.