ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 18 Septembre 2019

RECHERCHE - Publié le 25/07/2019 à 16:33


Offrir une large variété d'aliments type snacking aux enfants les incite à manger davantage


AFP

Des chercheurs ont observé le comportement alimentaire d'enfants et de leurs parents dans le but de déterminer ce qui pouvait les pousser à grignoter et d'évaluer leur attrait pour le snacking.

Les résultats de l'expérience montrent que la variété des produits a un impact plus fort que la taille des contenants dans lesquels les aliments sont présentés. Barres chocolatées, chips, gâteaux. L'éventail des produits types "snack" est large. Une nouvelle étude publiée dans l'International Journal of Obesity et réalisée sur 1.299 enfants âgés de 11-12 ans et 1.274 parents montre que plus le choix est varié, plus il est difficile de résister.

Réalisée par des chercheurs du Murdoch Children's Research Institute (Melbourne, Australie), l'étude consistait à déterminer dans quelle mesure les enfants et leurs parents étaient les plus susceptibles de consommer ce genre d'aliments. La médecin Jessica Kerr qui a dirigé la recherche estime que, jusqu'à présent, les études sur le comportement de grignotage étaient limitées par des données issues d'auto-déclarations de participants ou par des tailles d'échantillons réduites.

"Il est important de déterminer à plus grande échelle comment la taille du contenant et la quantité, la variété et la densité énergétique des collations influent sur le comportement des enfants et des adultes en matière de collations lorsqu'ils sont séparés les uns des autres à l'extérieur du milieu familial", souligne la médecin.

Les enfants et les adultes volontaires ont été soumis à plusieurs examens de santé effectués au Murdoch Children's Research Institute et ont eu droit de faire une pause de quinze minutes au cours de laquelle ils se sont vus proposer une boîte remplie d'encas (crackers, fromage, barre de céréales, biscuits, pêches, chocolat, etc). 

La taille des contenants ne pèse pas lourd dans la balance

La quantité, le nombre, la variété de collations et la taille des contenants variaient selon les participants. Les enfants et les parents ont mangé séparément et à des moments différents. Les chercheurs ont ensuite conservé les aliments que chaque participant a laissés dans la boîte et ont calculé le total en grammes et en kilojoules (mesure d'énergie) consommés.

L'expérience a montré que les enfants à qui l'on a offert le plus de collations différentes et en plus grandes quantités enregistraient le plus grand apport d'énergie et avaient consommé une masse alimentaire un peu plus importante que les autres. La taille des boîtes n'a eu en revanche que peu d'effet sur la consommation. L'écart observé a été beaucoup moins significatif chez les adultes, bien que ces derniers aient pu être influencés par le fait qu'ils étaient surveillés, suppute la Dre Kerr.

Les auteurs de l'étude en concluent que réduire le nombre et la variété des collations pourrait s'avérer plus efficace que réduire les quantités ou la taille des contenants, bien que d'autres recherches soient nécessaires pour valider cette théorie.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Dormir trop ou trop peu nuirait à la santé cardiaque
Découverte d’une seconde mutation génétique résistante au virus du sida
Vin rouge et flore intestinale, un lien trouvé dans une nouvelle étude
Pour se ressourcer, des chercheurs préconisent des pauses sans téléphone
Cancer du poumon : des chercheurs ont identifié deux voies distinctes de propagation
Deux traitements prometteurs contre le virus Ebola
Prescrire trop d'antibiotiques aux enfants pourrait leur faire plus de mal que de bien
Des scientifiques produisent une vodka de Tchernobyl non radioactive
Les lunettes de soleil à verres jaunes ne protégeraient pas les conducteurs nocturnes
Chez les filles, la puberté précoce favoriserait l'apparition des migraines
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Des naissances rendues possibles par une méthode de la dernière chance
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Un sommeil prolongé peut réduire le syndrome métabolique
L'Etna à nouveau en éruption
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.056 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.