ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 12 Novembre 2019

RECHERCHE - Publié le 27/07/2019 à 15:47


Chez les filles, la puberté précoce favoriserait l'apparition des migraines


AFP

L'incidence de la migraine chez les enfants varie peu entre les garçons et les filles. Mais la puberté précoce chez les filles pourrait tout changer, démontrent des chercheurs américains de l'université de Cincinnati dans l'Ohio.

La migraine est une maladie qui se manifeste par des épisodes fréquents de maux de tête (ou céphalées) intenses, pouvant inclure une intolérance à la lumière et au bruit et s'accompagner de nausées et/ou de vomissements. Selon la Migraine Research Foundation, environ 10% des enfants en âge d'être scolarisés souffrent de migraine aux Etats-Unis. Cette incidence augmente de 23% chez les filles et de 8% chez les garçons à l'âge de 17 ans.

"Avant que les premières règles surviennent, l'incidence de migraines touche dans une moindre mesure les filles et les garçons de manière équitable", explique Vincent Martin, professeur de médecine interne générale  à l'université de Cincinnati et auteur principal de l'étude. 

Cette nouvelle recherche présentée mi-juillet lors du congrès annuel de l'American Headache Society montre que si la puberté survient plus tôt, le risque de migraine augmente. Les travaux ont porté sur 761 adolescentes âgées de 8 à 20 ans originaires de l'Ohio, de New York et de San Francisco. Les jeunes femmes ont été suivies pendant dix ans. 

Des migraines qui surviennent aux stades précoces de la puberté

Les volontaires ont rempli des questionnaires relatifs à leur statut de migraineuse. Parmi les personnes interrogées, 85 filles (11%) ont reçu un diagnostic de migraine, tandis que 53 (7%) souffraient probablement de migraine et 623 (82%) n'en souffraient pas.

Tous les 6 à 12 mois, les chercheurs ont guetté les signes pouvant indiquer le début de la puberté chez les participantes âgées entre 8 et 10 ans, que ce soit le développement des seins, la croissance des poils pubiens ou le début des menstruations. 

Les chercheurs ont constaté que les filles souffrant de migraine avaient déjà leurs règles et une poitrine développée en comparaison à celles qui n'avaient pas de migraine. En moyenne, le développement des seins s'est produit quatre mois plus tôt chez les migraineuses et les règles avaient commencé cinq mois plus tôt.

Si l'existence d'un lien entre migraine et menstruations est établie depuis longtemps, cette étude montre que l'apparition des céphalées peut se manifester aux stades les plus précoces de la puberté. 

"Notre étude suggère que la toute première exposition aux œstrogènes pourrait être le point de départ de la migraine chez certaines adolescentes", conclut le Dr Martin, qui va jusqu'à parler de "théorie de Big Bang de la migraine". 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Des chercheurs ont appris à des rats à conduire des mini-voitures
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
L'infertilité masculine et le cancer de la prostate pourraient avoir des causes communes selon une étude
Des chercheurs ont appris à des rats à jouer à cache-cache
L'anémie en début de grossesse pourrait augmenter le risque d'autisme chez l'enfant
Des chercheurs présentent une méthode pour détecter "plus efficacement" la maladie d'Alzheimer
Dormir trop ou trop peu nuirait à la santé cardiaque
Découverte d’une seconde mutation génétique résistante au virus du sida
Vin rouge et flore intestinale, un lien trouvé dans une nouvelle étude
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les animaux mâles sur-représentés dans les musées d'histoire naturelle
A Herculanum, des techniques de pointe révèlent la splendeur de maisons antiques
Une nouvelle espèce de crustacés découverte dans la gueule d'un requin-baleine
Le pirarucu, poisson géant d'Amazonie prisé par les gastronomes
L'oiseau le plus bruyant du monde crie pour trouver l'amour
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Découverte au Japon d'une nouvelle espèce de dinosaure
Le monstre du Loch Ness: et s'il y avait anguille sous roche?
Chine: après les chats, voilà les bars... à canards
Polluants détectés chez les Français : quelles sources et quels dangers?
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Un serpent à deux têtes découvert à Bali
En Chine, on règle avec son visage même quand on paie pas de mine
Antarctique: expédition écologique et éducative pour évaluer la pollution
Pérou: explosions et nuées de cendres depuis le volcan Ubinas
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.112 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.