ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 6 Août 2020

SEXO - Publié le 10/08/2019 à 15:47


Les hommes qui souffrent de dysfonction érectile seraient moins productifs au travail


AFP

Une étude réalisée sur 52.000 hommes issus de huit pays différents montre que les troubles de l'érection affectent le mental de ceux qui en souffrent. Selon la recherche, ce phénomène entraînerait une perte de productivité au travail et une baisse de la qualité de vie liée à la santé.

La dysfonction érectile se définit par une difficulté pour un individu de sexe masculin à avoir ou à conserver une érection dans le cadre d'une activité sexuelle pendant une période d'au moins trois mois consécutifs.

Parue dans l'International Journal of Clinical Practice, cette étude d'observation transversale a utilisé des données provenant de plus de 52.000 hommes âgés de 40 à 70 ans originaires de France, d'Italie, du Brésil, de Chine, d'Allemagne, d'Espagne, du Royaume-Uni et des États-Unis, en se basant sur des enquêtes nationales sur la santé et le bien-être 2015-2016. 

Les chercheurs se sont basés sur des auto-déclarations des patients et ont évalué leurs difficultés à atteindre ou à maintenir une érection sur une période de six mois. La prévalence globale des troubles s'élevait, tous pays confondus, à 49,7% avec l'Italie en tête de liste (54,7%).

Comparés aux hommes sans troubles de ce genre, les hommes qui s'estiment touchés par le dysfonctionnement érectile ont déclaré des taux significativement plus élevés d'absentéisme au travail (7,1% contre 3,2%), de baisse de productivité au travail (24,8% contre 11,2%) et d'une implication moindre dans les activités extra-professionnelles (28,6% contre 14,5%). 

"Le dysfonctionnement érectile représente un fardeau important en ce qui concerne la productivité au travail et la qualité de vie liée à la santé. Une meilleure prise en charge et un dépistage plus précoce peuvent contribuer à réduire ce fardeau", concluent les auteurs de l'étude.

Cette étude comporte toutefois quelques limites dans la mesure où elle se base principalement sur les auto-déclarations des participants. 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


L'érobotique, une solution pour la sexualité et le bien-être des astronautes
Les hommes consultent de plus en plus pour une baisse de libido
Le mariage ne fait pas nécessairement le bonheur
Les hommes écolos séduisent plus, et c'est prouvé !
Aux Etats-Unis, les adolescents LGBTQ+ sont deux fois plus exposés au harcèlement scolaire que les autres
Les comportements sexuels à risque chez les adolescents peuvent être réduits grâce à l'implication des parents
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants transgenres se sentent autant garçons ou filles que les enfants non trans
Sensibiliser les enfants au concept de la non-binarité pourrait réduire les préjugés à l'école, suggère une étude
Flirter à l'adolescence ne serait pas gage de bien-être, au contraire
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Virgin Galactic table sur un premier vol touristique au premier trimestre 2021
L'Egypte invite Musk après un tweet sur les pyramides construites par des extra-terrestres
Pacifique: trois naufragés sauvés par leur SOS écrit sur la plage
Les antalgiques ne serviraient à rien contre la douleur chronique primaire
SpaceX a ramené sur Terre deux astronautes, une première
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.307 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.