ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 17 Août 2019

RECHERCHE - Publié le 10/08/2019 à 16:04


Des scientifiques produisent une vodka de Tchernobyl non radioactive


AFP

Une équipe de chercheurs britanniques a contribué à la production d'une vodka sans radioactivité baptisée "ATOMIK" à partir de récoltes effectuées près du site de Tchernobyl (Ukraine), contaminé par l'accident de la centrale nucléaire de 1986, a indiqué jeudi l'université de Portsmouth.

"C'est la bouteille d'alcool la plus importante au monde parce qu'elle pourrait aider les communautés vivant dans et autour des zones sinistrées à reprendre pied", a assuré dans un communiqué le professeur Jim Smith.

L'équipe a trouvé de la radioactivité dans les céréales mais après le processus de distillation, la seule radioactivité encore présente était du carbone 14 "au même niveau que dans tout autre alcool fort", souligne le communiqué.

L'équipe anglaise a travaillé avec des collègues ukrainiens pour produire la boisson.

Après l'accident, une zone d'exclusion de 30 kilomètres a été établie autour de la centrale. L'exploitation agricole est toujours interdite dans cette zone et les environs, sauf pour des cultures à très petite échelle.

"Des milliers de gens vivent encore dans la zone de relogement obligatoire où l'exploitation de terres agricoles et les investissements restent interdits", a souligné Jim Smith.

Les scientifiques sont en train de créer une entreprise à vocation sociale, la Société des spiritueux de Tchernobyl, et espèrent lancer la production à petite échelle dès cette année. Les trois quarts des profits iront à la communauté locale.

L'explosion dans la centrale nucléaire de Tchernobyl avait fait 30 morts le 26 avril 1986 et des centaines d'autres de maladies liées à l'accident. Le bilan exact reste contesté.

Les autorités soviétiques avaient d'abord tenté de couvrir et minorer la catastrophe. En fin de compte, 350.000 personnes avaient été évacuées de la zone d'exclusion. Les scientifiques estiment qu'elle sera encore radioactive pendant quelque 24.000 ans.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Cancer du poumon : des chercheurs ont identifié deux voies distinctes de propagation
Deux traitements prometteurs contre le virus Ebola
Prescrire trop d'antibiotiques aux enfants pourrait leur faire plus de mal que de bien
Des scientifiques produisent une vodka de Tchernobyl non radioactive
Les lunettes de soleil à verres jaunes ne protégeraient pas les conducteurs nocturnes
Chez les filles, la puberté précoce favoriserait l'apparition des migraines
Offrir une large variété d'aliments type snacking aux enfants les incite à manger davantage
Prendre un bain chaud environ 90 minutes avant le coucher aiderait à mieux dormir
Une simple mèche de cheveux pour déceler la dépression chez les adolescents
Allumer son smartphone en pleine nuit pour vérifier l'heure nuit-il au sommeil ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'homme de Neandertal avait développé l'oreille du surfeur pour pêcher
Le squelette d'une mérovingienne mis au jour à Cahors
Il neige du plastique dans les Alpes et l’Arctique
La NASA se prépare pour Mars dans un champ de lave en Islande
Virgin Galactic dévoile son nouveau centre de contrôle et annonce ses derniers tests
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.050 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.