ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 18 Septembre 2019

RECHERCHE - Publié le 23/08/2019 à 15:05


Pour se ressourcer, des chercheurs préconisent des pauses sans téléphone


AFP

Si vous avez besoin de faire une pause pour recharger vos batteries pendant une journée de travail harassante, des chercheurs américains conseillent fortement de ne pas regarder votre smartphone.Cette nouvelle étude, menée par des chercheurs de l'Université Rutgers, a recruté 414 participants et leur a donné des jeux de lettres à résoudre.

Une fois que la moitié du temps était écoulée, de nombreux participants pouvaient prendre une pause. Pendant ce break, ils avaient le choix de remplir une liste de courses fictive soit sur leur téléphone, un écran d'ordinateur ou sur papier. Le reste des participants ne bénéficiait pas de pause.

Leurs résultats, parus dans le Journal of Behavioral Addictions, ont montré que les participants qui prenaient leur pause avec leur smartphone enregistraient le taux le plus élevé d'épuisement mental et figuraient parmi les sujets les moins à même de résoudre des jeux de lettres rapidement et correctement après leur pause.

Les participants qui prenaient leur pause sur les téléphone prenaient plus de temps (+19%) pour finir leurs jeux de lettres, et résolvaient moins de grilles (-22%) que les personnes qui prenaient leur pause sans combiné.

En effet, la rapidité et l'efficacité des participants qui recouraient à leur téléphone au cours de leur pause équivalait à celle des sujets qui ne bénéficiaient pas d'une pause.

Les chercheurs notent que les résultats montrent que l'utilisation du téléphone lors d'une pause empêche le cerveau de se recharger efficacement et peut entraîner de moins bons résultats et une moindre performance.

"L'acte de prendre son téléphone entre deux tâches devient de plus en plus fréquent. Il est important de connaître les coûts associés à cette pratique à chaque fois que l'on a un temps mort. Nous partons du principe que cela n'est pas différent des autres pauses -- mais le téléphone peut engendrer des taux accrus de distraction qui rendent plus difficile le retour à des tâches qui demandent de l'attention", a noté Terri Kurtzberg, co-auteur de l'étude.

"Les téléphones portables peuvent produire cet effet parce que le simple fait de regarder son téléphone active l'idée de regarder ses messages, de se connecter aux autres, d'accéder à de l'information en continu, et ce de manière différente que les autres écrans comme les ordinateurs fixes ou portables", a précisé la chercheuse.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Dormir trop ou trop peu nuirait à la santé cardiaque
Découverte d’une seconde mutation génétique résistante au virus du sida
Vin rouge et flore intestinale, un lien trouvé dans une nouvelle étude
Pour se ressourcer, des chercheurs préconisent des pauses sans téléphone
Cancer du poumon : des chercheurs ont identifié deux voies distinctes de propagation
Deux traitements prometteurs contre le virus Ebola
Prescrire trop d'antibiotiques aux enfants pourrait leur faire plus de mal que de bien
Des scientifiques produisent une vodka de Tchernobyl non radioactive
Les lunettes de soleil à verres jaunes ne protégeraient pas les conducteurs nocturnes
Chez les filles, la puberté précoce favoriserait l'apparition des migraines
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Des naissances rendues possibles par une méthode de la dernière chance
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Un sommeil prolongé peut réduire le syndrome métabolique
L'Etna à nouveau en éruption
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.061 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.