ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 4 Juillet 2020

INSOLITE - Publié le 04/09/2019 à 15:37


Après le coq Maurice, des canards accusés de cancaner trop fort


AFP

Après le coq Maurice, vilipendé pour un chant trop matinal sur l’île d’Oléron, c’est au tour d’une cinquantaine de canards et d’oies d’être accusés de cancaner et cacarder trop fort à Soustons, dans le sud-ouest de la France.

Traîné devant la justice par des voisins incommodés par le bruit des volatiles, leur propriétaire devait comparaître mardi, mais le procès a été renvoyé au 1er octobre.

Plusieurs affaires de « bruits ruraux », de coqs comme Maurice dont le jugement sera prononcé jeudi, de cloches qui sonnent ou de grenouilles qui coassent, ont récemment agité les campagnes françaises.

À Soustons, une commune de 7600 habitants des Landes, un couple a assigné sa voisine à comparaître. L’objet de son courroux ? « Le bruit incessant et d’autres nuisances que lui causeraient mes canards », indique Dominique Douthe, 67 ans.

La propriétaire des volailles, qui habite Soustons depuis plus de 30 ans, élève « une cinquantaine de canards et d’oies » dans ce lieu situé en pleine campagne.

« Ce conflit a démarré il y a environ un an, lorsque ce voisin a acquis sa propriété », raconte Mme Douthe. « Il est venu se plaindre du bruit de mes volailles deux fois par semaine du mois de juin jusqu’au mois d’octobre 2018 ».

Pour l’épouse du couple de plaignants, qui ne veut pas être identifiée, « lorsque nous avons visité la maison, en hiver, les oies et les canards étaient moins nombreux, donc, moins bruyants ».

« Nous avions vu quelques animaux. Ce n’est que plus tard, lorsque les animaux sont revenus, que le bruit est devenu plus important », ajoute-t-elle.

Son époux a vu l’éleveuse trois ou quatre fois, et a fait venir un acousticien qui a préconisé de déplacer l’enclos et construire un mur : « Nous n’avons plus eu de nouvelles de cette dame, plus de contact depuis le mois d’octobre ».

Dans ce petit hameau, « de nombreuses maisons possèdent un coin pour l’élevage des volailles. On est dans les Landes tout de même ! » s’emporte néanmoins une riveraine propriétaire de quelques poules.

L’éleveuse a contacté des associations de protection des animaux, dont 30 Millions d’Amis et la Fondation Brigitte Bardot. Une pétition d’un « comité de soutien des canards d’Hardy » avait réuni mardi près de 6500 signatures.

La mairesse de Soustons, Frédérique Charpenel, a jugé sur sa page Facebook « absolument nécessaire, à Soustons et partout en France, de préserver les caractéristiques de la ruralité (agriculture, élevage, pêche, chasse, etc.) ».

Mais « il me semble aussi nécessaire de ne pas tomber dans le panneau du repli sur soi, de ne pas déraper dans la caricature en pensant que les nouveaux arrivants ne pourraient pas s’intégrer ou nous feraient perdre notre âme », a nuancé l’édile.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Tenues légères, danses vulgaires: la Chine tance 10 sites web
Japon: une attraction de maison hantée en mode drive-in face au virus
Tanzanie: un mineur devient millionnaire avec deux morceaux de tanzanite
Virus: panique en Australie, le papier toilette à nouveau rationné
Pandémie: au Japon, des geishas se convertissent au tout internet
Balade à Tokyo avec un amoureux des gants perdus
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Coronavirus: au Pakistan, une vaste vallée retrouve son confinement millénaire
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Un New-Yorkais sourd réclame en justice des sous-titres à des sites pornos
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un virus de grippe porcine découvert comme propice à une prochaine pandémie
Le siège de la Nasa prend le nom de Mary Jackson, première ingénieure afro-américaine
Miction impossible? La Nasa lance un appel à idées pour des toilettes lunaires
Norvège: premiers coups de pelle pour excaver un bateau viking
Don du corps à la science: leur utilisation pour des crash tests
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.063 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.