ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 23 Janvier 2020

SANTE - Publié le 12/09/2019 à 15:55


Des compléments alimentaires aideraient à réduire certaines maladies mentales


AFP

Une méta-analyse menée en Australie sur l'échantillon le plus large au monde a trouvé que certains compléments nutritionnels pourraient aider les personnes qui souffrent de certaines maladies mentales une fois associés à des traitements plus conventionnels.

Cette étude, menée au NICM Health Research Institute de la Western Sydney University, a eu accès aux données les plus vastes au monde concernant les compléments alimentaires et sur leur impact sur différents troubles mentaux.

Les chercheurs ont eu accès à 33 méta-analyses d'essais cliniques aléatoires et à des données concernant 10.951 personnes atteintes de troubles de la santé mentale comme la dépression, des troubles liés au stress et à l'anxiété, les troubles bipolaires, les troubles de la personnalité, la schizophrénie et les troubles du déficit d'attention et de l'hyperactivité (TDAH).

Les compléments alimentaires ont été évalués selon leur efficacité et leur sûreté, notamment leur dosage, leur tolérance et leurs effets sur les symptômes cibles.

Leurs conclusions, publiées dans la revue World Psychiatry, ont montré que la plupart des compléments alimentaires inclus dans l'étude n'amélioraient pas de manière significative la santé mentale des sujets.

En revanche, les chercheurs ont trouvé de fortes preuves pour avancer que certains compléments étaient efficaces lorsqu'ils étaient utilisés comme traitement additionnel à certains troubles, c'est-à-dire de concert avec des traitements conventionnels.

Parmi ces compléments, ils ont noté l'efficacité des oméga-3, qui pouvaient être particulièrement efficaces en traitement parallèle de la dépression. Le recours aux oméga-3 a montré qu'ils pouvaient aider à réduire les symptômes de dépression de manière plus efficace que les antidépresseurs utilisés seuls.

Ils ont aussi trouvé des preuves que les compléments à base d'oméga-3 pouvaient montrer quelques bienfaits face au TDAH, mais aucune preuve n'a été trouvée de leur association pour aider les personnes souffrant de schizophrénie et d'autres maladies mentales.

Ils ont aussi remarqué des preuves émergentes du fait que les acides aminés N-acétylcystéine pouvaient être efficaces comme traitement en parallèle des troubles de l'humeur et de la schizophrénie, et que certains compléments à base de folates pouvaient être efficaces en cas de dépression sévère et de schizophrénie. En revanche, l'acide folique n'était pas du tout efficace.

Aucune preuve probante n'a été trouvée pour encourager le recours aux vitamines E, C, ou D, ni aux minéraux comme le zinc et le magnésium, dans n'importe quel trouble mental.

De plus, les scientifiques ont trouvé que même si les compléments alimentaires étaient inefficaces pour traiter certaines maladies mentales, ils étaient considérés sûrs lorsque les participants suivaient les dosages recommandés et les ordonnances, et n'ont trouvé aucune preuve d'effets indésirables graves ou d'interférence avec des traitements psychiatriques.

Il avait déjà été montré auparavant qu'une mauvaise alimentation pouvait être liée à une mauvaise santé mentale. Ces nouveaux résultats viennent étayer un nombre grandissant de recherches sur les compléments alimentaires et leurs bienfaits sur les troubles mentaux. L'équipe de chercheurs conclut cependant que de plus amples recherches sont nécessaires pour déterminer quels individus bénéficieraient le plus d'une telle supplémentation.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Deux fois moins de maux de tête grâce au cannabis thérapeutique ?
Les couettes et oreillers en plume peuvent être nocives pour les poumons, alertent des médecins
Cancers : les plus pauvres, les moins armés
De moins en moins d'additifs dans nos assiettes
Une étude confirme les bienfaits du yoga pour soigner les douleur au dos et les troubles du sommeil
La médecine traditionnelle chinoise doit être encadrée, selon les académies européennes
Vapotage: les autorités américaines pensent avoir percé le mystère des maladies pulmonaires
Une nouvelle souche rare du VIH enregistrée
La pneumonie tue un enfant toutes les 39 secondes
Un régime riche en fibres et en yaourt pourrait protéger du cancer du poumon
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les chiens savent catégoriser les mots, même prononcés par des inconnus
Le Soleil vu de plus près: une cascade de surprises
Des fossiles révèlent comment nos oreilles sont nées
Une nouvelle espèce de dinosaure, herbivore et court sur pattes, découverte en Equateur
Les orques ménopausées dopent la survie de leurs petits-enfants
 LES PLUS LUS 
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Un maire décrète l’obligation d’être en joie pendant une semaine
L'antique tombe de la Dame de Vix, princesse celtique, ressurgit de la terre
Les squelettes surnommés les amants de Modène étaient deux hommes
Se montrer plus extraverti pour se sentir mieux ?
L'anémie en début de grossesse pourrait augmenter le risque d'autisme chez l'enfant
Des chercheurs ont appris à des rats à jouer à cache-cache
Des chercheurs présentent une méthode pour détecter "plus efficacement" la maladie d'Alzheimer
Au fond d’une grotte, des astronautes s’entraînent pour l’espace
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.092 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.