ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 26 Mai 2020

RECHERCHE - Publié le 09/10/2019 à 16:05


La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge


AFP

Une équipe de chercheurs français a montré qu'une pratique sportive régulière pouvait améliorer la santé cardiovasculaire et psychologique des sujets.

Pour cette nouvelle étude, des chercheurs de l'Université de Bourgogne-Franche-Comté (Besançon) et de la Clinique Les Rosiers (Dijon) ont suivi 733 patients de la Clinique Les Rosiers pendant un programme de réadaptation cardiaque de 25 séances.

Les participants ont été divisés en trois sous-groupes: les personnes de moins de 65 ans, celles comprises entre 65 et 80 ans et les sujets de 80 ans et plus, afin de comparer les effets de l'exercice sportif sur les patients jeunes, âgés et très âgés.

Les scientifiques ont mesuré les variables physiques des participants comme par exemple le pic estimé de VO2, qui n'est autre que la quantité maximale d'oxygène que le corps est capable d'utiliser en une minute, et l'un des meilleurs indicateurs de la santé future. Ils ont aussi mesuré les variables psychologiques, comme leur niveau d'anxiété et de dépression, avant et après le programme de réadaptation cardiaque.

Leurs résultats, repris par la revue Canadian Journal of Cardiology, ont montré qu'après avoir terminé leurs 25 séances d'exercices physiques, tous les patients ressentaient des améliorations tant physiques que psychologiques.

De plus, les chercheurs ont aussi trouvé que les patients qui retiraient le plus de bienfaits de ces exercices physiques étaient les personnes qui démarraient l'expérience avec une défaillance physique plus importante, peu importe leur âge.

"Vieillir est associé à plusieurs facteurs tels que l'augmentation de l'inflammation ou du stress oxydatif qui prédispose les personnes aux maladies cardiovasculaires. En conséquence, les patients très âgés sont en général en moins bonne forme physique que leurs pairs plus jeunes, et ce déconditionnement est accéléré une fois que la maladie cardiovasculaire est établie", a expliqué Gaëlle Deley, en charge de l'étude.

"Nous avons trouvé que quelques semaines d'entraînement physique amélioraient non seulement de façon significative la capacité sportive, mais qu'elles faisaient diminuer l'anxiété et la dépression", a commenté la professeure Deley.

Autre résultat intéressant: "Les patients âgés de moins de 65 ans qui étaient très anxieux avant le programme de réadaptation sont ceux qui ont tiré le plus profits de l'entraînement. Des résultats similaires ont été trouvés pour les patients de plus de 65 ans atteints de dépression. Ces améliorations auront sûrement un fort impact positif sur l'indépendance des patients et sur leur qualité de vie."

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Des chercheurs montrent les méfaits des boissons sucrées sur la santé féminine
Virus: en Chine, un possible vaccin se fabrique déjà à grande échelle
Coronavirus: résultats décevants d'un médicament contre l'arthrite
Vaccins anti-Covid-19: une centaine de projets, une dizaine à l'essai
COVID-19: aucune preuve que des patients guéris soient immunisés, dit l’OMS
Échec d’un essai clinique de l’antiviral remdesivir contre la COVID-19
La chaleur et les rayons du soleil pourraient affaiblir le virus, selon une étude
Covid-19: quel est ce labo chinois pointé du doigt?
Des chercheurs créent une carte du virus basée sur des données de Facebook et Google
Coronavirus: premiers essais cliniques d'un vaccin en Allemagne
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.075 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.