ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 20 Novembre 2019

SANTE - Publié le 09/10/2019 à 16:07


Manger du poisson dès l'âge d'un an pourrait réduire le risque d'asthme et d'eczéma chez les enfants de six ans


AFP

Des travaux dirigés par l'hôpital universitaire St. Olav (Øya, Norvège) et l'université norvégienne des sciences et de la technologie (NTNU) suggèrent que faire manger du poisson le plus tôt possible aux enfants pourrait les prémunir de maladies allergiques telles que l'eczéma ou l'asthme.

Pour parvenir à cette déduction, les auteurs cette étude publiée dans le journal Nutrients ont comparé l'état de santé d'enfants qui ont mangé du poisson et/ou de l'huile de foie de morue plus d'une fois par semaine, depuis la période où ils étaient dans le ventre de leur mère jusqu'à l'âge de deux ans, comparé à ceux qui en mangeaient peu (c'est-à-dire moins d'une fois par semaine.)

Les données ont été extraites de l'enquête pédiatrique commencée dans les années 2000 sur la prévention des allergies chez les enfants dans la ville de Trondheim, en Norvège. Plus de 10.400 participants ont fourni des informations relatives au lien entre consommation de poisson et d'huile de foie de morue chez la mère et son enfant, tandis que 4.264 d'entre eux ont rempli des questionnaires spécifiant les maladies allergiques (asthme, eczéma, rhinite) survenues chez les enfants à l'âge de six ans.

Un risque d'asthme réduit de 40%

Selon les résultats, les enfants qui ont consommé du poisson plus d'une fois par semaine à l'âge de 1 an présentaient 28% moins de risques d'eczéma, - 40% d'asthme et -34% pour le rhume des foins. "Il semble que la consommation de tous les types de poissons soit bénéfique pour la santé, et pas uniquement les poissons gras", note la chercheuse Melanie Rae Simpson, qui a contribué à l'étude. La consommation d'huile de foie de morue au moins quatre fois par semaine à l'âge d'un an a également été associée à un risque moindre d'allergie à six ans, précise l'étude. 

"Nous n'avons trouvé aucun lien constant entre les résultats liés aux allergies et la consommation d'huile de foie de poisson ou de morue par les mères", précisent les chercheurs. Ces derniers en concluent que c'est lors de la première année de vie de l'enfant que l'effet préventif du poisson contre les maladies allergiques s'avère le plus efficace. 

Fin 2018, des travaux australiens publiés dans The Journal of Human Nutrition and Dietetics présentaient des résultats similaires et montraient que manger du poisson gras au moins deux fois par semaine avait contribué à réduire les risques d'asthme chez les enfants. 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


La médecine traditionnelle chinoise doit être encadrée, selon les académies européennes
Vapotage: les autorités américaines pensent avoir percé le mystère des maladies pulmonaires
Une nouvelle souche rare du VIH enregistrée
La pneumonie tue un enfant toutes les 39 secondes
Un régime riche en fibres et en yaourt pourrait protéger du cancer du poumon
Les enfants japonais champions de la santé grâce au déjeuner scolaire
Le raw foodisme de Médor et Tigrou n'est pas sans risque
Comment le cerveau accroît ou diminue la perception de la douleur
Les défenseurs du vapotage sur des charbons ardents
Les foetus seraient plus attirés par la musique classique que par le rock
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La médecine traditionnelle chinoise doit être encadrée, selon les académies européennes
Vapotage: les autorités américaines pensent avoir percé le mystère des maladies pulmonaires
Les ossements de 14 mammouths découverts au Mexique
600 bouteilles de cognac remontées d'une épave centenaire en mer Baltique
Italie: une truffe blanche adjugée 120.000 euros à la traditionnelle vente d'Alba
 LES PLUS LUS 
Découverte au Japon d'une nouvelle espèce de dinosaure
Chine: après les chats, voilà les bars... à canards
Le monstre du Loch Ness: et s'il y avait anguille sous roche?
Antarctique: expédition écologique et éducative pour évaluer la pollution
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Un serpent à deux têtes découvert à Bali
Pérou: explosions et nuées de cendres depuis le volcan Ubinas
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Découverte d'une marche funèbre vieille de 550 millions d'années
Trois millions de dollars pour les auteurs de la première image d’un trou noir
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.054 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.